Un bicorne de Napoléon bientôt vendu aux enchères, son prix estimé entre 400.000 et 600.000 euros

HISTOIRE L'objet a été acquis par un homme politique écossais en 1814

20 Minutes avec agences
Un bicorne ayant appartenu à Napoléon, présenté lors d'une exposition aux Etats-Unis.
Un bicorne ayant appartenu à Napoléon, présenté lors d'une exposition aux Etats-Unis. — /AP/SIPA

Un bicorne de Napoléon Bonaparte sera le clou d’une vente aux enchères en ligne de Sotheby's, entre les 15 et 22 septembre, à l’occasion du bicentenaire de la mort de l’empereur. Le prix de départ est estimé entre 400.000 et 600.000 euros, a indiqué la célèbre maison d’enchères britannique dans un communiqué publié ce mercredi.


Porté par l’empereur durant sa campagne victorieuse de 1807

Seuls 19 bicornes ayant appartenu à Napoléon Bonaparte ont été authentifiés dans le monde. Les experts estiment que celui vendu par Sotheby’s a été porté par l’empereur durant sa campagne victorieuse de 1807 (Prusse et Pologne) et lors de la signature des traités de Tilsit entre Napoléon et le tsar de Russie Alexandre Ier.

Acquis en 1814, année de son abdication, par Sir Michael Shaw Stewart, figure politique écossaise, le bicorne était jusque-là dans la famille génération après génération. La célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon, le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène, a soulevé la controverse en France. Ses défenseurs louent le stratège militaire et l’instigateur d’un « Etat moderne ». Ses pourfendeurs relèvent les centaines de milliers de morts de ses campagnes militaires et sa décision de rétablir l’esclavage.