« Yu Yu Hakusho » sur Netflix : La série culte que les fans de « Demon Slayer » et « Jujutsu Kaisen » vont adorer

JAPANIME Référence du shônen manga et influence assumée de succès actuels comme « Jujutsu Kaisen », l’adaptation animée de « Yu Yu Hakusho » débarque jeudi sur Netflix

V. J.
— 
«Yu Yu Hakusho», classique de l'animation japonaise, est maintenant disponible en streaming, à la fois sur ADN et Netflix
«Yu Yu Hakusho», classique de l'animation japonaise, est maintenant disponible en streaming, à la fois sur ADN et Netflix — Original comics: ©Yoshihiro Togashi 1990-1994 / TV animation series: ©Pierrot/Shueisha

Si Yu Yu Hakusho n’a pas attendu d’être sur Netflix ce jeudi pour être connu des fans de pop culture japonaise (l’animé est en SVOD sur ADN et en DVD chez Dybex, le manga chez Kana), il faut bien avouer que la puissance de la plateforme va permettre au grand public de découvrir une œuvre culte, à l’instar de JoJo’s Bizarre Adventure l’année dernière. Yu Yu Hakusho est à la fois une référence du pur shônen, époque Dragon Ball et Slam Dunk, et une influence assumée par les blockbusters du moment, comme Demon Slayeret Jujutsu Kaisen.

Les codes du genre et des sorties de cadre

Créé par Yoshihiro Togashi et publié dans le Weekly Shônen Jump de 1990 à 1994, le manga raconte l’histoire de Yusuke, un ado voyou, qui meurt en sauvant un enfant d’un accident de la route. Sauf que son sacrifice n’était pas prévu et qu’il n’y a pas de place pour lui au royaume des morts. Il se voit alors proposé de ressusciter et devenir un détective de l’au-delà, doté de pouvoirs et au service du bien. Ce n’est que le début d’une saga de 19 tomes qui emprunte autant aux codes du genre (les combats, les tournois), qu’au folklore japonais (les invocations, les démons), avec également des personnages complexes et des sorties de cadre inattendues pour un tel manga.

Le manga est réédité en Star Edition cet été

Ce n’est pas un hasard si Yoshihiro Togashi est également l’auteur de Hunter X Hunter, série où il poussera les expérimentations encore plus loin, les irrégularités de parution aussi. Le mangaka, bien qu’honoré par la profession, se situera toujours en marge, voire contre le système, au point de précipiter la fin de Yu Yu Hakusho, là où un Akira Toriyama a tiré à la ligne sur Dragon Ball. Une raison supplémentaire qui fait du manga une œuvre à part, rééditée par Kana dans une Star Edition le 27 août prochain.

Succès oblige, Yu Yu Hakusho est adapté très vite en animé au Japon, dès 1992, mais il faudra attendre pour découvrir la série en France, tout d’abord en DVD puis plus tard à la télé. De fait, elle ne jouit pas de la même aura qu’un Dragon Ball, Ken, le survivant ou Les Chevaliers du Zodiaque. Son arrivée sur Netflix peut servir de rattrapage, d’autant plus que Yu Yu Hakusho va continuer à faire l’événement, avec un projet de série live, toujours sur Netflix.