Bretagne : La moitié des billets encore disponibles aux Vieilles Charrues

FESTIVAL Certains spectateurs peinent à comprendre le principe du pass sanitaire et préfèrent attendre la dernière minute

Camille Allain
— 
Illustration du festival des Vieilles Charrues, ici en 2015.
Illustration du festival des Vieilles Charrues, ici en 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • Le festival des Vieilles Charrues se tiendra du 8 au 18 juillet à Carhaix avec une jauge réduite à 5.000 personnes par soir.
  • Le pass sanitaire et l'organisation en dernière minute des festivaliers ralentit la billetterie. Seule la moitié des billets a été vendue.
  • Le plus grand festival de France s'emploie à proposer des tests avant les soirées. 

Les Vieilles Charrues ne sont pas habituées à cela. Depuis quelques années, le plus grand festival français avait vu sa billetterie être dévalisée en cinq minutes dès le mois de décembre, sans même avoir annoncé sa programmation. Après avoir annulé son édition 2020, le festival breton doit composer avec un contexte très différent. Cette année, les billets des dix soirées se vendent beaucoup plus doucement. Seule la moitié des tickets a trouvé preneur.

Le patron du festival du Finistère, qui arpente actuellement les autres événements musicaux maintenus pour prendre la température, ne s’inquiète pas pour autant. « Il y a de l’appréhension, c’est normal, tout est nouveau. Tout se fait en dernière minute », explique Jérôme Tréhorel.

Le directeur des Charrues a pourtant pu compter sur un joli coup de pouce pour organiser son événement. En quinze jours, les organisateurs de festivals ont eu le feu vert pour une jauge debout et sans masque. Une révolution. « C’est un grand soulagement. Notre rôle maintenant, c’est d’expliquer, de rassurer. Beaucoup voient le pass sanitaire comme une contrainte. Je le vois plutôt comme un sésame pour vivre normalement à l’intérieur du site », poursuit Jérôme Tréhorel. Exigé à l’entrée, le pass sanitaire exige soit une double vaccination (plus 14 jours) soit un test négatif de moins de 48 heures.

Une programmation très française

Organisé du 8 au 18 juillet avec une jauge maximale à 5.000 personnes, le festival basé à Carhaix doit en plus s’employer pour assurer une capacité de dépistage suffisante dans un territoire peu densément peuplé. « Nous avons mis en place des partenariats avec l’ARS et des laboratoires. Nous serons en mesure d’annoncer une liste de cinquante lieux pour se faire tester avant les soirées ».

Malgré les contraintes sanitaires, certaines affiches attirent déjà de nombreux fans. Les soirées avec Vianney, Benjamin Biolay, Feu Chatterton, Catherine Ringer ou Philippe Katherine connaissent un joli succès. On attend également Yseult, Hervé, Woodkid, The Avener, Gaël Faye, Raphaël, Prudence, L’Impératrice, Yelle, Pomme ou encore Ben Mazué et Stephan Eicher. Très français, évidemment.