Présidentielle 2022 : Cyril Hanouna souhaitait se présenter « pour faire une grosse blague »

CANULAR Interviewé par « Le Parisien » ce week-end, Cyril Hanouna a dévoilé une blague qu’il comptait mettre en place pour l’élection présidentielle de 2022 ainsi qu’un projet d’émission politique sur C8

C.L

— 

Cyril Hanouna dans «Touche pas à mon poste» sur C8
Cyril Hanouna dans «Touche pas à mon poste» sur C8 — C8/Mat Ninat

Cyril Hanouna est toujours prêt à créer la surprise et imaginer des projets insolites, notamment à l’approche de l’élection de 2022.

Alors qu’une BD intitulée Le Président, réalisé par le dessinateur isérois Morgan Navarro, met l’animateur de C8 en scène comme seul rempart face à Marine Le Pen lors de la présidentielle de 2022, Cyril Hanouna a confié au Parisien lors d’un entretien ce week-end qu’il ne comptait « pas une seconde » s’installer à l’Elysée.

« On a vraiment failli le faire »

Pourtant l’animateur est revenu sur un projet loufoque – depuis abandonné – qu’il souhaitait mettre en place « pour faire une grosse blague » lors des élections. L’idée : un documentaire destiné au cinéma où Cyril Hanouna aurait fait croire à sa candidature à la présidentielle. « On avait imaginé un tour de France des marchés et des maires pour obtenir les cinq cents signatures. On voulait pousser le projet à fond. Juste pour rigoler » a-t-il confié.

Même s’il était prêt à se donner les moyens pour que l’initiative voie le jour, Cyril Hanouna a dû cependant renoncer assez vite au projet, face aux contraintes complexes d’une campagne électorale : « On a vraiment failli le faire. Mais le temps qu’on dévoile la supercherie, on en aurait pris plein la gueule. Je me suis dit : les mecs vont me taper dessus. Et puis il y aurait eu un problème avec ma présence à l’antenne », peut-on lire dans l’interview.

Une émission politique sur C8 ?

Si Cyril Hanouna ne compte pas succéder à Emmanuel Macron pour le moment, il a néanmoins évoqué un projet d’émission politique où on le retrouverait en tant qu’animateur : « On travaille sur un format inédit que je présenterai en direct sur C8 d’ici à novembre. Il y aura huit ou dix prime times, avec un candidat à la présidentielle à chaque fois. Et peut-être une spéciale avec tous. Ça sera un peu le "Que le meilleur gagne" de la politique. Autour de moi, il y aura des éditorialistes de toutes les chaînes du groupe Canal. » Affaire à suivre.