Bande dessinée : le magazine culte « Métal Hurlant » annonce son retour en septembre

BD Quinze ans après sa disparition, le magazine mythique de bandes dessinées de science-fiction « Métal Hurlant » va renaître dans les kiosques et librairies en septembre

C.L avec AFP
— 
Enki Bilal à Paris le 3 juin 2013.
Enki Bilal à Paris le 3 juin 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Bonne nouvelle pour les fans de BD et de science-fiction. Le magazine mythique Métal Hurlant, disparu il y a quinze ans va revenir en kiosque et en librairie dès septembre en format trimestriel.

Créé en 1975 par les Humanoïdes associés (Jean-Pierre Dionnet, Philippe Druillet et Vincent Bernière), ce magazine resté mythique a influencé jusqu’à Ridley Scott (Alien) et George Lucas, le père de Star Wars, et aidé la science-fiction à sortir de l’underground pour devenir le genre majeur qu’elle est aujourd’hui, notamment au cinéma ou à la télévision.

Dans son premier numéro, le nouveau format trimestriel ressuscité par Vincent Bernière – déjà à l’origine de la renaissance des Cahiers de la BD en 2017 – proposera 225 pages d’histoires courtes en BD et 60 pages d’articles et interviews, autour du thème du « near future », l’anticipation prochaine. De nombreux contributeurs ont participé au projet tel que l’auteur de bande dessinée Enki Bilal.

Attirer un nouveau public

Pour marquer le lancement du projet, Métal Hurlant changera de thématique à chaque numéro et alternera entre deux formules. L’une dédiée à des histoires inédites et des nouveaux talents, et l’autre en mode « vintage », qui rééditera des raretés et trésors de l’ancien magazine, a expliqué Vincent Bernière à l’AFP.

Une stratégie pour attirer de nouveaux lecteurs curieux mais également les plus fidèles, attachés à l’ancienne version du titre qui s’avère efficace : le nouveau magazine suscite déjà l’engouement sur le web. Une campagne lancée sur la plateforme Kisskissbankbank pour financer le projet, a récolté plus de 5.500 préventes en moins de 10 jours.