« Ratchet & Clank – Rift Apart » sur PS5 : Une vieille licence comme fer de lance de la « next gen » ?

JEUX VIDEO Encore méconnue du grand public, « Ratchet & Clank » compte bien changer la donne avec son dernier jeu, disponible vendredi et parfaite vitrine pour la PS5

V. J.

— 

« Ratchet & Clank - Rift Apart » sur PS5 se rapproche le plus d'un film d'animation 3D interactif, bienvenue dans la « next gen»
« Ratchet & Clank - Rift Apart » sur PS5 se rapproche le plus d'un film d'animation 3D interactif, bienvenue dans la « next gen» — Insomniac Games
  • Ratchet & Clank - Rift Apart est disponible vendredi, il s'agit du nouvel épisode d'une franchise vieille de 20 ans et une exclusivité PlayStation 5.
  • Le jeu exploite pleinement la puissance de la console pour un résultat spectaculaire, proche d'un film d'animation interactif.
  • Ratchet & Clank est un beau jeu, mais aussi un très bon, dans le genre plate-forme et action.

Malgré 20 ans d’existence, une dizaine de titres et même un film d’animation au cinéma, les héros Ratchet et Clank restent méconnus du grand public, dans l’ombre des Mario, Sonic et même Crash Bandicoot. Après un reboot en 2016, la franchise revient avec un nouveau jeu next gen, exclusif à la PlayStation 5, et… wouah ! Pour peu que vous soyez sensible aux univers barrés et colorés, vous aurez le plus beau jeu de la PS5. Les autres ont toujours Demon’s Souls, sorti au lancement de la console.

Des mondes plus vivants et immersifs

Mais il ne s’agit pas seulement d’en prendre plein les yeux. « Nous avons un moteur graphique puissant chez Insomniac Games, que nous utilisons pour faire des jeux photoréalistes, comme Spider-Man par exemple, explique Mike Daly, le codirecteur du jeu. Mais nos artistes et designers ont accès à cette même puissance pour s’amuser, sortir du cadre, créer les mondes les plus originaux et impressionnants possibles. »

Or, c’est le concept même de Ratchet & Clank, de visiter différentes planètes. « Nous voulions que chaque planète, chaque niveau, raconte sa propre histoire, avec de nouvelles péripéties, de nouveaux personnages, détaille Mike Daly. Que le joueur ou joueuse ressente rarement la même chose. Qu’il s’agisse des expressions, des voix, des environnements, de la 3D… Tout est plus beau, plus riche, plus vivant et immersif que jamais. »

Un film Pixar ou DreamWorks interactif

Il faut bien avouer que le joueur peut facilement devenir spectateur, et profiter du spectacle, des couleurs, des détails, qu’il regarde à droite, à gauche, partout. Il arrive encore pour se moquer de certains blockbusters et leurs effets spéciaux d’entendre un « mais on dirait une cinématique de PS2 ». L’expression a vécu, tant Rift Apart ressemble parfois à un film d’animation Pixar ou DreamWorks interactif.

Mais ce Ratchet & Clank n’est pas qu’un beau jeu, il est aussi bon, encore une fois grâce aux capacités de la PS5. Notre lombax de l’espace Ratchet et son acolyte robot Clank doivent encore une fois faire face au méchant Docteur Néfarious, jusque-là rien d’original. Sauf qu’il utilise le Dimensionator et déchire l’espace-temps, créer des portails interdimensionnels. A Ratchet de bondir d’un point à l’autre, d’un monde à l’autre, sans temps de téléchargement grâce au SSD, et au jeu de renouveler son rythme, son gameplay. D’autant plus que certains de ces mondes sont des versions alternatives de mondes déjà explorés dans les précédents jeux.

Et si Ratchet n’avait jamais rencontré Clank

L’occasion d’introduire un nouveau héros jouable, l’héroïne Rivet, version alternative et féminine de Ratchet. « C’est même un peu plus que ça, ajoute le codirecteur du jeu. Ces univers parallèles partagent des similarités mais ont aussi beaucoup de différences. Les personnages ont eu des vies différentes, et Rivet permet de raconter l’histoire d’un "et si…". Et si Ratchet n’avait jamais rencontré Clank. Elle a dû se débrouiller toute seule, elle fait moins confiance, elle va apprendre le travail en équipe. »

Au-delà de ses nouveautés, et on n’a pas évoqué l’arsenal d’armes et les fonctionnalités de la DualSense, Ratchet & Clank – Rift Apart reste fidèle à l’esprit de la franchise, et s’impose comme un jeu de plate-forme classique mais redoutable. Avec ses options de personnalisation et d’accessibilité, il se veut également le plus grand public. Au pire, vous pouvez regarder jouer un ou une pote et profiter du film (de 10 heures quand même).