Le PDG du Rock & Roll Hall of Fame défend l’omission d’Iron Maiden dans la liste des lauréats de 2021

POLEMIQUE La décision de ne pas introduire le groupe britannique tout en choisissant Jay-Z a suscité des critiques sur le manque d’artistes de heavy metal au sein de l’institution

20 Minutes avec agences
— 
Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson
Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson — Peter Kneffel/picture-alliance/Cover Images

Le PDG du Rock & Roll Hall Of Fame, panthéon, musée et centre d’archives du rock and roll, et qui rend hommage chaque année à des artistes marquants, a répondu aux critiques. En effet, alors qu’on retrouve Jay-Z sur la liste cette année, Iron Maiden, qui faisait partie des nommés en février, n’a pas été retenu.

Il en va de même pour Rage Against The Machine, qui était également nommé au palmarès 2021. Cette décision a suscité des critiques concernant le manque de groupes de heavy metal lors de la cérémonie. S’adressant à la station de radio WBAB, le PDG du Rock & Roll Hall Of Fame, Greg Harris, a déclaré : « Il ne fait aucun doute qu’Iron Maiden est un groupe influent. C’est pourquoi il a été nommé cette année avec 15 autres artistes et groupes. Lorsqu’est venu le moment de voter, ils ne faisaient pas partie des six de tête. Nous ne nous demandons donc pas s’il s’agit d’un groupe important, s’il a un impact et une influence. »

« Elargir sa conception du rock and roll »

Tentant de calmer la colère des fans, Greg Harris a ajouté que « parmi ceux qui ont été nommés au cours de l’histoire, plus de 80 % ont finalement été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame ». Néanmoins, il défend la pertinence des votes. « Chacun a ses favoris, chacun a des artistes différents qui l’ont influencé, qui ont eux-mêmes influencé d’autres artistes. Donc, si vous regardez cette liste, vous pouvez formuler les mêmes arguments que ceux formulés pour Iron Maiden pour tous les autres artistes », a-t-il précisé.

Interrogé sur les critiques qui ont suggéré que le Rock And Roll Hall Of Fame devrait être appelé le Music Hall Of Fame, en raison de son ouverture à une grande variété musicale, Greg Harris estime qu’il est temps pour tout le monde « d’élargir sa conception du rock and roll ». « Le rock and roll ne s’est jamais limité à quatre types maigres avec des cheveux longs et des guitares. Il a toujours été diversifié… Pour nous, il ne s’agit que de variantes du rock and roll. Et je pense qu’en filigrane, on en arrive souvent à la question du hip-hop parce que certaines personnes n’en sont pas fans (…) C’est une attitude, c’est un esprit, et c’est ça le rock and roll », a-t-il ajouté.

Ce n’est pas la première fois que Jay-Z provoque la colère ou l’incompréhension des fans de rock. Son passage au festival de Glastonbury en 2008 avait déconcerté, notamment Noel Gallagher, qui avait déclaré qu’il n’avait rien à faire là. Le mari de Beyoncé avait répondu à la critique en  arrivant sur scène en chantant Wonderwall avant d’enchaîner avec 99 Problems.