Audible met les petits plats dans les grands et invite Thierry Marx pour la deuxième saison de « Sound Chef »

GUSTATIF Audible s'invite dans la cuisine de Thierry Marx pour la deuxième saison de son podcast audio de cuisine «Sound Chef»

Carla Loridan

— 

Le chef Thierry Marx à Poitiers le 17 août 2018
Le chef Thierry Marx à Poitiers le 17 août 2018 — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA
  • Après une première saison automne-hiver, sortie en janvier 2021, narrée entre autres par le chef Cyril Lignac, le programme audio culinaire d’Audible, « Sound Chef », remet le couvert en invitant Thierry Marx pour son édition été.
  • Dans le premier épisode de cette deuxième saison, le chef du restaurant de l’hôtel Mandarin Oriental de Paris se met aux fourneaux pour une recette de Caesar Bread Maki.
  • Le format sonore proposé par « Sound Chef » est également l’occasion pour Thierry Marx de rappeler l’importance de l’ouïe et de la transmission orale en cuisine.

Le son d’un tablier qui se noue, le pain qui croustille et l’huile qui frémit, puis une voix familière : « Bonjour c’est Thierry Marx, bienvenue dans mes cuisines ». Pour la saison Été de Sound Chef, Audible a convié le cuisinier français, chef du restaurant de l’hôtel Mandarin Oriental, derrière les fourneaux.

Imaginé par Audible – application de livres audio et de création audio d’Amazon – ce programme culinaire payant propose une expérience sensorielle unique : être guidé par la voix de grands chefs de la gastronomie dans la réalisation de plats inédits. Pour la saison automne-hiver de Sound Chef, sortie en janvier 2021, certains auditeurs avaient déjà pu se laisser accompagner étape par étape pendant dix recettes par la voix de Cyril Lignac. Dans cette nouvelle édition estivale, l’auditeur intègre la brigade de Thierry Marx avec un premier épisode autour d’une recette de Caesar Bread Maki : des makis de pain de mie, farcis avec de la salade César.

Des recettes accessibles à tous les niveaux

À la différence d’un tuto cuisine, ou d’une émission culinaire à la télévision, Sound Chef ne comporte pas de visuel. Seule une liste des ingrédients nécessaires, disponible pour chaque épisode, accompagne la voix de Thierry Marx. Pour le choix de ses recettes, le chef a donc privilégié la simplicité : « Je me suis imposé moi-même une contrainte : ne pas choisir des plats avec trop d’ingrédients et avec des techniques compliquées ». Le cuisinier opte alors pour des recettes du quotidien, faites rapidement avec peu de gestes, accessibles à tout niveau de cuisine et qui nécessitent uniquement des ingrédients à faibles coûts. « Si le nom paraît technique, le Bread Maki, c’est simplement de la cuisine dans du pain, donc un sandwich avec de la salade », précise Thierry Marx.

Une transmission sonore

En cuisine, tous les sens sont en éveil : la vue, pour observer le dressage d’une assiette, l’odorat pour sentir le doux filet d’un plat sorti du four, le toucher pour apprécier la texture d’une bonne croûte de pain et bien évidemment le goût, pour découvrir de nouvelles saveurs. Mais qu’en est-il de l’ouïe ? Quel rôle joue-t-elle en gastronomie ? « L’audition est un repère fort quand on cuisine. Quand le crépitement d’un légume qui commence à frémir dans un beurre chaud cesse, c’est qu’il est quasiment cuit parce qu’il n’a plus d’eau », explique Thierry Marx.

Dans ses cuisines, le chef impose donc une règle d’or à ses collaborateurs : le silence. « Loin de moi l’idée de les punir !, plaisante-t-il. Mais cela permet de ne pas être perturbé ou déconcentré au moment du coup de feu par des narrations qui n’ont rien à voir avec le travail. »

Pour Thierry Marx, le son a aussi son importance lors de l’apprentissage d’une recette : « Les grands chefs ont été formés à la voix, un peu à la manière des arts martiaux japonais : observe et tais-toi, apprends et comprends et ensuite tu pourras innover ». Avec son format de recette audio, Sound Chef reprend ces codes de transmission orale traditionnelle et permet alors une simplification du processus d’assimilation d’une technique ou d’un plat.

Un travail de narration bien particulier

Face au succès de son livre La stratégie de la libellule, sorti en 2018, Thierry Marx est contacté par Audible pour publier son ouvrage en livre audio. « J’ai fait appel à Alain Fromager pour la narration car je n’osais pas enregistrer ma propre voix. Alors, quand on m’a proposé de réitérer l’expérience pour Sound Chef, très honnêtement, je n’étais pas très emballé non plus car je trouvais l’exercice d’écriture très difficile. Mais je n’aime pas rester à la traîne de l’innovation. Et il s’agissait d’un bon moyen de diffuser la cuisine autrement, pour des gens qui ne sont pas trop lecteurs », confie-t-il.

Formé principalement à la voix, Thierry Marx a dû travailler sur son écriture et faire appel à une narration très visuelle pour guider l’auditeur au mieux dans la recette : « Si je vous parle d’une tarte aux pommes moléculaire, vous ne savez pas ce que c’est. Tandis que si je vous parle de la tarte aux pommes de ma grand-mère, immédiatement vous imaginez des pommes disposées un peu grossièrement et légèrement brûlées sur le côté parce qu’en général les fours de grand-mère ne marchent pas bien. Les plats de grands chefs sont souvent compliqués car ils ne savent pas les expliquer, voire ne savent même pas les écrire. Le choix des mots est important, il faut utiliser des images mentales pour faciliter la compréhension », explique-t-il.

De par son ambiance sonore recherchée, Sound Chef n’est pas sans rappeler l’ASMR – Autonomous Sensory Meridian Response, soit réponse sensorielle autonome culminante – ce contenu auditif relaxant apprécié par beaucoup d’auditeurs sur Internet. Aucune excuse, donc, pour enfiler son tablier et se mettre aux fourneaux ! Attention néanmoins à ne pas se laisser perturber par le bruit parasite de notre ventre qui grogne.