Le Met Gala revient avec Billie Eilish, Timothée Chalamet, Naomi Osaka et Amanda Gorman en co-présidentes

FASHION L'événement fashion de l'année aux Etats-Unis a décidé de rajeunir son image

20 Minutes avec agences

— 

La directrice de la rédaction de «Vogue» arrivant au Met Gala en 2019
La directrice de la rédaction de «Vogue» arrivant au Met Gala en 2019 — Eliot/Starface

Après une pause d’un an pour cause de pandémie, le Met Gala est de retour. Et cette année, l’événement fashion organisé par le magazine Vogue a mis le paquet sur les « co-hosts », les « co-présidents » de l’événement, garants en quelque sorte, de son intégrité stylistique.

Aux côtés de Tom Ford, Adam Mosserie et Anna Wintour, institutions et présidents honoraires, on retrouvera donc cette année « les superstars de la génération Z » : l’acteur Timothée Chalamet, la popstar Billie Eilish, la championne de tennis Naomi Osaka et la poétesse Amanda Gorman.

Coup de fouet

« Ils ont beau être jeunes, tous ces co-présidents de la soirée ont laissé une trace dans le monde de la mode », affirme Vogue dans son annonce, avant de préciser : « Chacun incarne le facteur déterminant du style américain : l’individualisme. S’ils abordent le concept différemment, leur passion commune pour l’expression vestimentaire rejoint le thème de l’exposition. Chalamet, Eilish, Osaka et Gorman ont tous développé un langage visuel distinct pour leur personnage public, qui s’inspire de l’héritage de la mode emblématique made in USA. »

Un sacré coup de jeune pour le Met, puisque aucune de ces jeunes stars n’a participé à l’événement fashion, qui, cette année, n’aura pas lieu à sa date habituelle, début mai, mais en septembre. Le thème de la soirée reflétera la singularité des looks de ces jeunes co-présidents : American Independence.

Pour y participer, il fallait payer entre 30.000 et 275.000 dollars, mais il est déjà trop tard pour se procurer des billets puisqu’il serait déjà complet, si l’on en croit la rumeur.