« Shoot » : Sally invite cinq chanteuses dans un clip d’empouvoirement féminin

GIRL POWER Kanis, Vicky R, Chilla, Alicia et Joanna participent à ce titre collectif

Clio Weickert

— 

Kanis, Vicky R, Sally, Chilla, Alicia et Joanna s'associent pour le titre "Shoot".
Kanis, Vicky R, Sally, Chilla, Alicia et Joanna s'associent pour le titre "Shoot". — Crédits à venir

Une team 100 % féminine illumine ce jeudi. En même temps que la prise de parole de Jean Castex, l’artiste Sally dévoile un programme aussi réjouissant que des mesures de déconfinement : le morceau et le clip de Shoot. Un titre dans lequel elle réunit cinq chanteuses et rappeuses, Chilla, Joanna, Kanis, Vicky R et Alicia, qui toutes évoluent dans la galaxie hip-hop.

« Ce sont des artistes que j’admire beaucoup, et que je connais personnellement plus ou moins, explique Sally, relayée par la com du projet. En dehors de faire un bête de titre, je voulais que la connexion moins professionnelle se fasse, que l’on se connecte chacune entre nous, ce qui a marché. » Six artistes, six voix et six styles uniques, qui cosignent un hymne aux sonorités africaines caribéennes, autour de l’empouvoirement féminin et de l’émancipation. "Crois pas qu’on espère, on a gravi des montagnes (…) on veut la lumière sur tous nos exploits", entonne notamment Joanna.

Les forces en présence

Si l’on ne sait pas encore si ce titre sera suivi d’un album (qui aurait vraiment de la gueule), le titre de Shoot, bien rythmé et très efficace, fait la part belle à chacune des voix qui s’y succèdent. On y retrouve donc Sally, à l’initiative du projet, une jeune artiste de 21 ans qui a sorti son très prometteur premier EP Pyaar en 2019 (gros coup de cœur pour le titre Roulette russe). Autres visages connus, celui de Chilla qui évolue sur la scène rap depuis plusieurs années et bouscule les codes de ce milieu encore très masculin, tout comme Vicky R, qui se démarque par son rap décapant.

A leurs côtés, émergent trois autres artistes encore peu connues du grand public. L’envoûtante Joanna, chanteuse de pop urbaine dont le style perché et aérien ne devrait pas passer inaperçu les prochains mois. Kanis, une artiste haïtienne qui rappe initialement en anglais et en créole, et se lance depuis quelques mois à l’assaut de la scène française. Et enfin Alicia, jeune artiste révélée par un concours de freestyle, qui a notamment fait un feat avec Tsew the Kid et un titre sur l’album Mesdames de Grand Corps Malade.

Le début d’une aventure commune pour toutes ces artistes ? Que ce soit en projet collectif ou individuel, il y a de fortes chances pour que toutes bousculent le paysage musical français.