Mort du prince Philip : La famille royale et les Britanniques unis pour les adieux

OBSEQUES Les hommages se sont multipliés outre-Manche, dans des pubs ou aux abords de Windsor

C.W. avec AFP

— 

Une banderole en hommage au prince Philip a été accrochée sur la devanture d'un pub près de Windsor.
Une banderole en hommage au prince Philip a été accrochée sur la devanture d'un pub près de Windsor. — GLYN KIRK / AFP

En l’espace de quelques heures, on en aurait (presque) oublié les dissensions qui agitent la royauté et les Britanniques. Samedi, alors que la famille royale a fait corps autour d'Elisabeth II pour faire ses adieux au prince Philip, notamment le prince Harry, venu seul depuis la Californie après son retrait fracassant de la monarchie il y a un an, de nombreux habitants se sont eux aussi unis pour rendre hommage au prince consort, décédé à l’âge de 99 ans.

A 16 heures, tout le pays a ainsi été invité à observer une minute de silence, en marge de la cérémonie retransmise à la télévision, qui se déroulait en tout petit comité au château de Windsor à cause de la pandémie. Peu de déclarations, mais une émotion palpable des membres de la monarchie. « Comme vous pouvez l’imaginer, il manque énormément à ma famille et à moi », a déclaré le prince Charles, héritier de la couronne, lors d’une courte intervention télévisée.

Un hommage partagé par Boris Johnson comme en témoigne une photo du Premier ministre publiée sur Twitter, où on le découvre la tête inclinée en signe de recueillement.

Des petits rassemblements malgré les restrictions sanitaires

Bien que le public ait été appelé à ne pas se rassembler devant les résidences royales en raison de la pandémie, Windsor bruissait de badauds et d’habitants, bouquets de fleurs à la main, rapporte l’AFP. Selon le site de LCI, des milliers de Britanniques se sont ainsi retrouvés aux abords du château. « Je voulais tout simplement lui dire merci. Merci d’avoir soutenu la reine. Elle n’y serait pas arrivée sans lui », a témoigné au site d’infos une Londonienne présente. « Après la cérémonie, je laisserai ces fleurs près du château », a expliqué à l’AFP une habitante de Windsor venue « dire adieu à l’un de ses voisins » : « C’est un homme incroyable qui nous quitte, tout le pays est tellement triste ».

Les funérailles ont également été retransmises dans quelques pubs de la ville, notamment au « Duke of Edinburgh » où une banderole avait été accrochée en hommage au prince Philip.

« Vous n’êtes pas seule, Madame »

Comme le rapporte le site du Guardian ce dimanche, l’image d’Elisabeth II et sa solitude lors de la cérémonie (Covid-19 oblige), a beaucoup marqué la presse dominicale britannique. « Assise seule, la reine fait ses derniers adieux », titre ainsi le Sunday Telegraph, « Seule dans son chagrin », note pour sa part le Sunday People. Le Sunday Express a quant à lui fait part de son soutien en accompagnant sa une d’un « Vous n’êtes pas seule, Madame ».