FN Meka, rappeur virtuel, sera-t-il bientôt promu par l'influenceuse virtuelle, Yasmine Varma ?

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Grâce aux avancées de l’intelligence artificielle, de plus en plus d’entreprises misent sur des personnages virtuels pour créer et promouvoir du contenu artistique

Carla Loridan

— 

Le rappeur et artiste virtuel FN Meka
Le rappeur et artiste virtuel FN Meka — Factory New

Si vous êtes récemment tombé sur le morceau de trap Speed Demon, vous avez été l’une des nombreuses victimes du nouveau virus qui frappe le monde de la musique. Son « interprète » est FN Meka, un artiste virtuel créé par une intelligence artificielle, et « signé » chez Factory New.

Fondé en 2019 par Anthony Martini, le label de musique a pour objectif de se spécialiser dans la production d’artistes non-humains. Sa première signature, FN Meka donc, est un rappeur aux allures de cyborg tout droit sorti de l’univers cyberpunk. Pour pousser le côté robotique à son paroxysme, tous les morceaux réalisés par l’artiste digital sont composés de A à Z par une intelligence artificielle (paroles, musique…). Seule la voix du faux-rappeur est doublée par un véritable humain à partir des indications de l’IA.

Un marché bien réel

Cette nouvelle créature 3D séduit sur les réseaux sociaux et surtout sur TikTok, où il comptabilise plus de 9 millions d’abonnés. On y retrouve des extraits de ses morceaux, mais surtout des vidéos plus courtes où le rappeur virtuel se met en scène avec des objets insolites : une PS5 Starbucks, un pistolet AirPod ou encore des toilettes portatifs Lamborghini, vendues pour 6500 dollars sur un site d’enchère de NFT (Non Fongible Tokens), ces objets numériques uniques dont la propriété se vend jusqu’à plusieurs dizaines de millions de dollars sur le web.

Car, ne nous y trompons pas, l’objectif de ces artistes digitaux, est bien de créer nouveau un marché. Il y a, bien sûr, des intelligences artificielles aux idéaux plus consensuels. Comme celles qui ont permis de créer de nouveaux titres de Jimi Hendrix, Nirvana ou Amy Winehouse pour sensibiliser aux problèmes de santé psychologique dans l’industrie de la musique. Mais les IA permettent surtout de réaliser le rêve de tout responsable marketing : créer le parfait support de publicité pour promouvoir des marques. Des entreprises du monde entier font de l’influence virtuelle leur nouveau Graal. Et le monde de la musique ne fait pas exception à la règle. Pour promouvoir le prochain morceau de FN Meka, ses producteurs pourront ainsi compter sur des influenceurs virtuels.

Une influenceuse sans faille

En mars 2021, l’agence d’influenceurs virtuels, Havah Studio dévoilait le visage de Yasmine Varma, 19 ans, première influenceuse virtuelle française sur Instagram. Lassé par le contenu redondant sur le réseau social, Felix Renout imagine un concept innovant pour attirer les promoteurs. En quelques semaines, la jeune femme virtuelle comptabilise plus de 5 000 abonnées sur son compte et est démarchée par des marques telles que Pimkie ou Jennyfer.

« L’influenceur virtuel est un support assez original pour une marque. L’avantage, c’est qu’à la différence d’un influenceur classique, on peut mieux contrôler son image et éviter, en cas de scandale, de porter atteinte aux marques », explique Felix Renout à 20 Minutes. Autre avantage : les coûts. Yasmine Varma a été modélisée en 3D à l’aide de l’IA « Reality Labs » de Facebook. « Tout le développement a été fait en interne donc c’était totalement gratuit alors que lorsqu’on fait appel à une célébrité, il y a beaucoup de frais à prendre en compte : hôtel, transports, agence… », ajoute Felix Renout. L’agence ne compte pour l’instant qu’une seule influenceuse, mais Felix Renout projette déjà de développer davantage de contenus interactifs notamment sur Tiktok. « On aimerait bien faire évoluer Yasmine Varma et à terme introduire d’autres personnages qui seront légèrement éloignés du contenu d’une influenceuse lifestyle. Des profils de parents, de personnages fictifs… par exemple, on y réfléchit », confie Felix Renout. En attendant un influenceur qui vante la musique de FN Meka…