Mort du prince Philip : la reine Elizabeth II dit ressentir « un grand vide », selon son fils le prince Andrew

DEUIL Le prince Andrew s’est exprimé à l’issue d’une messe d’hommage organisée ce dimanche

20 Minutes avec AFP

— 

Une messe en l'hommage du prince Philip a eu lieu ce dimanche.
Une messe en l'hommage du prince Philip a eu lieu ce dimanche. — Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

Deux jours après le décès de son mari, la reine Elisabeth II a dit ressentir « un grand vide dans sa vie », a indiqué dimanche son fils le prince Andrew aux télévisions britanniques, à l’issue d’une messe hommage au prince Philip.

C’est dans la résidence royale du château de Windsor que le duc d’Edimbourg, forte personnalité qui aura montré un soutien indéfectible à la couronne pendant plus de sept décennies, s’est éteint « paisiblement » vendredi matin, deux mois avant ses 100 ans.

Une minute de silence samedi prochain

Sans faste, la famille royale britannique fera officiellement ses adieux à l’époux d’Elisabeth II, samedi prochain lors d’obsèques privées au château de Windsor, en présence du prince Harry mais sans son épouse Meghan. Seules 30 personnes, sans doute ses quatre enfants (Charles, Anne, Andrew et Edward), et ses petits-enfants, y assisteront en vertu des règles liées à la pandémie de coronavirus.

Afin de « permettre au plus grand nombre de membres de la famille possible d’assister aux funérailles », le Premier ministre Boris Johnson n’y assistera pas, ont indiqué ses services. La population sera invitée à observer une minute de silence à 14h (15h à Londres), au début de la cérémonie. Celle-ci se tient quatre jours seulement avant le 95e anniversaire de la reine, que le prince Philip avait épousée en 1947, il y a 73 ans.