L’effet « The Voice » ou comment le télécrochet fait (re)découvrir des chansons méconnues ou oubliées

MUSIQUE Régulièrement, l’émission de TF1 permet à des chansons confidentielles ou un peu oubliées de rejoindre les classements des titres les plus téléchargés et les playlists des téléspectateurs et téléspectatrices mélomanes

Fabien Randanne

— 

Dans la saison 10 de The Voice, Clara Polaire a repris Les Bleus, chanson écrite par Serge Gainsbourg et interprétée notamment par Régine (à droite, en 2004).
Dans la saison 10 de The Voice, Clara Polaire a repris Les Bleus, chanson écrite par Serge Gainsbourg et interprétée notamment par Régine (à droite, en 2004). — Lionel Guericolas - ITV - B233 - TF1 / Bertrand GUAY - AFP
  • Samedi dernier, après le passage de Zélie, 18 ans, dans The Voice sur TF1, Mr/Mme, la chanson de Loïc Nottet qu'elle interprétait, s'est retrouvée parmi les plus téléchargées sur iTunes en France.
  • Cet exemple n'est pas une exception. Plusieurs chansons au menu des épisodes précédents, ont connu le même sort. Les Bleus de Régine a ainsi vu son nombre de streams sur Deezer croître de 121.000% sur la période du 13 au 14 mars, révèle la plateforme de streaming à 20 Minutes.
  • Si la production, ITV Studios France, a son mot à dire, la plupart du temps, ce sont les candidates et candidats qui proposent d'interpréter les chansons en question.

« Inconnue au bataillon », répond une des candidates de The Voice quand son coach lui demande si elle connaissait Freedom, la chanson de Beyoncé qu’il a choisi de lui faire chanter aux « battles ». La séquence, qui sera diffusée samedi sur TF1, est à l’opposé de ce que l’on constate habituellement : chaque semaine, ce sont les talents qui font (re) découvrir au public des chansons françaises méconnues ou oubliées.

C’est ce qu’il s’est passé le week-end dernier avec Zélie, 18 ans, qui, lors de l’ultime session d’auditions à l’aveugle a tenté sa chance avec une reprise de Mr/Mme de Loïc Nottet. Le morceau de l’artiste belge est sorti discrètement au printemps 2020 et, à la faveur de sa mise en lumière, en version raccourcie, dans le télécrochet, s’est retrouvé parmi les plus téléchargés de la semaine sur iTunes en France.

« J’aurais raté une telle œuvre sans le passage de Zélie sur "The Voice" »

Autre preuve de ce pouvoir prescripteur ; parmi les commentaires les plus récents postés par les internautes sous le clip mis en ligne sur YouTube, plusieurs font référence à l’émission de TF1. « J’aurais raté une telle œuvre sans le passage de Zélie sur The Voice. Jamais une chanson ne m’avait touchée aussi vite », écrit l’un d’eux. « Je souhaite vraiment que Zélie de The Voice sache qu’on est tous là à cause d’elle », s’emballe une autre.

Ils s’aiment de Daniel Lavoie et J’veux pas qu’tu t’en ailles de Michel Jonasz, également au programme de samedi dernier, ont connu le même sort et ont repassé une tête dans la liste des principaux téléchargements sur iTunes. 20 Minutes a contacté Deezer pour savoir si l’effet The Voice se manifestait aussi du côté de la plateforme de streaming. La réponse est positive. Si elle n’a pas livré le nombre exact de streams, elle fait savoir qu’entre vendredi et lundi, le nombre de streams a progressé de 132 % pour Mr/Mme, de 343 % pour Ils s’aiment et de 1.744 % pour J’veux pas qu’tu t’en ailles.

Le constat est le même pour plusieurs autres chansons ayant marqué les épisodes des semaines précédentes. Par exemple, entre le 19 et le 21 février, Suicide Social d’Orelsan a vu ses streams augmenter de 785 % et, entre le 5 et le 7 mars, les streams de P’tit gars – chanson de Suzane que Florent Pagny lui-même a confessé ne pas connaître – ont marqué une hausse de 715 %. Plus impressionnant encore : entre le 13 et le 14 mars, les streams de Je suis une tombe de Vincent Baguian ont crû de 57.500 % et Les Bleus de Régine de… 121.000 % ! Un porte-parole de Deezer nous précise que les chansons avec ces progressions à cinq ou six chiffres ne partaient pas de zéro stream et qu’il y a eu « vraiment, une explosion des streams dans les deux jours suivant les émissions » concernées.

« J’avais envie que cette chanson soit entendue »

Si la production de The Voice a son mot à dire sur les morceaux interprétés lors de l’émission, ces choix audacieux ou originaux sont aussi à mettre au crédit des candidats et candidates. « Les talents sélectionnés après une première série de casting arrivent à l’étape des prises de tonalité avec une liste de chansons. Ils font des essais sur plusieurs d’entre elles avec leur coach vocal et les deux les plus intéressantes sont proposées au producteur Pascal Guix qui valide ou non », nous résume un porte-parole d’ITV Studios France.

C’est ainsi qu’entre un tube pop récent et deux standards de la chanson française, peuvent se frayer un chemin des titres plus confidentiels que les participants ont à cœur de défendre. C’était le cas de Laura qui, lors de la saison huit, a révélé au grand public Les Oiseaux Paradis de Damien Saez, dont le texte évoque les victimes des attaques terroristes de novembre 2015 à Paris. « C’est un artiste que j’apprécie énormément. J’avais envie de porter cette chanson, que cette chanson soit entendue », avait expliqué l’adolescente de 17 ans à l’époque. Et, déjà, cette visibilité télévisuelle s’était ressentie sur les téléchargements musicaux.

Que celles et ceux qui seraient tentés de postuler pour la prochaine saison soient prévenus : vous avez tout intérêt à assumer vos goûts musicaux car vos partis pris pourraient faire mouche auprès du public. Il est d’ailleurs rassurant de constater que les téléspectatrices et téléspectateurs sont réceptifs et en demande de découvertes musicales. On a hâte, en saison 11 de voir les fauteuils se retourner sur du Anne Sylvestre, du Dominique A, du Jean-Louis Murat et du Terrenoire (liste non exhaustive) !