Un clip de la chanteuse Rita Ora fait réagir la PETA qui pointe du doigt de la maltraitance animale

MALTRAITANCE ANIMALE L’antenne britannique de l’association déplore que la chanteuse mette en scène un chien aux oreilles mutilées dans son clip « Big »

C.W.

— 

La chanteuse Rita Ora.
La chanteuse Rita Ora. — Matt Frost/ITV/Shutterstock/SIPA

La séquence ne dure que quelques secondes, mais elle n’a pas échappé à la PETA. Dans le clip de Big de Rita Ora (en feat avec David Guetta et Gunna entre autres), dont certaines images ont été tournées en Bulgarie, apparaît brièvement un chien aux oreilles coupées. Des images qui n’ont pas du tout plu à la PETA britannique.

« Mutiler les animaux est inacceptable », a réagi auprès du Daily Mail Elisa Allen, directrice de l’association de protection animale en Grande Bretagne. Appelée « otectomie », cette pratique esthétique est interdite dans ce pays, tout comme en France depuis 2004, précise le Huffington Post.

« La coupe des oreilles est une mutilation douloureuse »

Elisa Allen a également rappelé que les oreilles étaient fondamentales pour les animaux. « Les oreilles des chiens sont là dans un but précis, et ils doivent les utiliser comme des antennes directionnelles, explique-t-elle. La coupe des oreilles est une mutilation douloureuse qui est le plus souvent utilisée dans le cadre de combats de chiens […] il n’a pas sa place dans une société civilisée et humaine ».

À travers ce message, la PETA souhaite envoyer un « message fort » aux éleveurs, aux célébrités mais aussi au grand public afin de mettre un terme à cette pratique. Pour le moment, Rita Ora et son entourage n’ont pas encore réagi.