Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Salto… Comment arrivez-vous à choisir ce que vous allez regarder ?

VOUS TEMOIGNEZ Avec la crise du Covid19 et les différentes mesures sanitaires, les plateformes de streaming sont devenues incontournables

Pauline Butel

— 

Personne tenant une télécommande avec le bouton « Netflix » allumant l'application sur l'écran d'une télévision.
Personne tenant une télécommande avec le bouton « Netflix » allumant l'application sur l'écran d'une télévision. — Pexels

On n’a jamais eu autant de choix de programmes à notre disposition et aussi peu le choix de la manière dont on peut les regarder. Comme coincés dans Un jour sans fin, on répète toujours le même geste avec les mêmes outils : notre écran d’ordinateur, notre tablette, notre smartphone ou notre télévision deviennent LE moyen – le seul ou presque – par lequel on consomme des productions audiovisuelles… en streaming.

Et l’Humanité créa le streaming

Et pour cause. Les cinémas, à peine rouverts cet été avec une maigre programmation, sont toujours fermés. Le cinéma en plein air et les drive-in ne sont pas de saison et pas légion. Les projections sur drap blanc avec un groupe d’amis, ce n’est pas vraiment préconisé non plus… Il reste donc la télévision et ce nouvel eldorado : le streaming. Paradis dématérialisé les plateformes de streaming étaient adaptées à cette consommation solitaire et boulimique de contenus. Elles offrent désormais une offre toujours plus large et plus alléchante, des milliers d’heures de programmes divers dans lequel on nous oriente à travers une succession d’algorithmes.

Sésame, ouvre-toi !

Dans des millions de foyers, c’est chaque soir le même rituel, depuis un an. Il faut d’abord décider sur quelle plateforme de vidéo à la demande aller : Arte.tv, Salto, Netflix, Amazon Prime, Disney+, CanalPlay, AppleTV, YouTube Premium, OCS, Hulu, SFR Play… Et que va-t-on bien pouvoir regarder ce soir ? On a déjà vu les programmes que l’on voulait voir, et même ceux que l’on devait voir. Vient toujours ce moment critique du choix de programme qui en angoisse et en agace plus d’un et prend entre 5 minutes et plusieurs heures selon les personnes.

Et vous, comment vivez-vous cette transition extrêmement rapide vers un monde tout-streaming ? Est-ce que vous prenez toujours autant de plaisir à regarder vos programmes le soir ? Est-ce que vous estimez avoir trop de choix – de plateformes comme de programmes – au point de vous sentir parfois noyés par l’offre ? Avez-vous le sentiment d’avoir épuisé la totalité des programmes d’une ou plusieurs plateformes ?