Coronavirus : Le Hellfest annulé, « 5.000 spectateurs assis pour du metal, ce n’est pas possible »

ENFER DU COVID Le patron du festival juge que le Hellfest, prévu en juin à Clisson (Loire-Atlantique), ne pourra pas se tenir

J.U. avec AFP

— 

Sur le site du Hellfest 2019, à Clisson.
Sur le site du Hellfest 2019, à Clisson. — S.Salom-Gomis/AFP
  • Ben Barbaud, le directeur du Hellfest, réagit au lendemain des annonces de la ministre de la Culture.
  • Il estime que «5.000 personnes assises, c'est l'antithèse d'un festival, car dans festival il y a "fête" avant tout».

Les portes de l’enfer vont rester closes cette année encore à Clisson. Dans un communiqué publié ce vendredi après-midi, la direction du Hellfest a confirmé l'annulation de son édition 2021. Il faut dire que cet événement spécialisé dans le metal, prévu en juin en Loire-Atlantique, avait attiré 180.000 personnes en 2019 ( annulé en 2020). A mille lieues du cadre fixé jeudi par la ministre de la Culture pour la tenue des festivals cet été : 5.000 personnes, assises et distanciées.

Ce matin, le patron Ben Barbaud avait déjà lancé : « 5.000 spectateurs assis pour du metal, ce n’est pas possible ! » Avant que la décision officielle ne soit annoncée, le directeur soulignait que son festival est celui qui cumule « le plus de handicaps » : « une programmation internationale à 90 %, 20 % du public qui vient de l’international, 15 heures de concerts par jour, un camping géant, et le public qui picole le plus de bières [alors qu’aucune décision n’a été prise pour la réouverture des espaces bars] ».

L’antithèse d’un festival

« Si certains collègues de festivals se réjouissent du cadre annoncé jeudi par la ministre de la Culture, je fais partie de ceux qui ne s’en réjouissent pas : c’est encore la jeunesse qui va passer un été pourri », juge-t-il. « On s’était rendu compte que l’épidémie était moins présente l’été, cette année on a les vaccins qui arrivent, et pourtant, on a les mêmes restrictions que l’année dernière », déplore encore Ben Barbaud, « abasourdi ».

S’il pense que certains festivals « comme les Francofolies [La Rochelle], Poupet [Vendée] vont s’adapter, trouver un point d’équilibre », il estime que « 5.000 personnes assises, c’est l’antithèse d’un festival, car dans festival il y a «fête» avant tout ».

Dans son communiqué, le Hellfest donne rendez-vous à ses fans les 17, 18 et 19 juin 2022. Les billets achetés en 2020 restent valables pour cette nouvelle édition, est-il précisé. En attendant, l'équipe travaille tout de même à «une façon d'exister cet été».