Dolly Parton a refusé deux fois la Medal of Freedom que voulait lui remettre Donald Trump

VACCIN L’administration Trump voulait récompenser la star de la country pour son don conséquent dans la recherche pour le vaccin contre le Covid-19

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse de country Dolly Parton
La chanteuse de country Dolly Parton — Henning Kaiser/picture-alliance/Cover Images

Par deux fois Dolly Parton s’est vue offrir la Medal of Freedom, équivalent américain de la Légion d’honneur, par Donald Trump, et par deux fois elle l’a refusée. Pour autant, les raisons de l’artiste n’avaient officiellement rien de politique. « Je ne pouvais pas l’accepter parce que mon mari était malade. Et puis ils m’ont demandé une nouvelle fois mais je n’allais pas voyager à cause du Covid », a expliqué la star de la country lors d’un passage dans l’émission de la NBC Today.

Et alors que l’administration Biden/Harris semble encline à lui délivrer également cet honneur, Dolly Parton reste hésitante. « J’ai l’impression que si je l’accepte, je vais faire de la politique, alors je ne suis pas sûre. Je ne travaille pas pour ces récompenses. Ce serait bien mais je ne suis même pas sûre de la mériter. Mais c’est un beau compliment de la part des gens de penser que je pourrais la mériter », a-t-elle ajouté.

Double récompense

Si l’ancien gouvernement américain et le nouveau sont aussi déterminés à honorer Dolly Parton, c’est pour sa participation financière conséquente à la recherche pour le vaccin contre le Covid-19. En effet, la star de la country a fait don d’un million de dollars dans le développement du vaccin de Moderna en avril dernier. « Je suis certaine que des millions et des millions de dollars ont été versés par de nombreuses personnes, mais je me sens fière d’avoir pris part à ce petit effort qui, je l’espère, va donner quelque chose de bien et aidera à soigner ce monde. Dieu sait que nous en avons besoin ! », a-t-elle expliqué.

Une donation efficace puisque le vaccin Moderna a été validé notamment aux Etats-Unis et dans l’Union Européenne.