« Apex Legends » : Que sont devenus les jeux battle royale ?

JEU VIDEO « Apex Legends » fête ses deux ans, l’occasion de revenir sur le phénomène des jeux battle royale. Sont-ils devenus des jeux comme les autres ?

V. J.

— 

Le jeu battle royale « Apex Legends » revient pour une saison 8, le jour de son deuxième anniversaire
Le jeu battle royale « Apex Legends » revient pour une saison 8, le jour de son deuxième anniversaire — Respawn Entertainment / EA
  • Apex Legends fête ses deux ans mardi, jour du lancement de sa saison 8.
  • Le titre du studio Respawn et de l'éditeur EA est l'un des réprésentants du battle royale, un mode de jeu très populaire, avec également Fortnite ou PUBG
  • Avec des centaines de millions de joueurs dans le monde et des milliards de dollars de bénéfices, ils s'installent dans le game pour durer et évoluer

«Mais ça existe encore Pokémon Go Oui, le jeu de Niantic a même réalisé sa meilleure année en 2020 malgré le coronavirus et les confinements. De la même façon, ce n’est pas parce que l’effet de sidération et le phénomène médiatique autour de Fortnite sont passés, que les jeux battle royale ont disparu. Deux ans après son lancement surprise et ses 50 millions de joueurs en un mois, Apex Legends lance ainsi sa saison 8 mardi, le jour de son anniversaire. Une bonne manière de rappeler que les jeux battle royale sont toujours là, et pour reprendre Brendan Greene, pionnier du genre et créateur de PUBG, « ils sont là pour durer ».

Un mode de jeu comme un autre ?

« J’ai travaillé sur beaucoup de jeux, et d’habitude, tu as une campagne marketing qui te donne un aperçu de ce qui peut t’attendre, de comment les fans perçoivent le jeu, se souvient Chad Grenier, directeur d’Apex Legends. C’est un peu comme entrer doucement dans la piscine. Mais là, nous avons sauté dans le grand bain, c’était flippant. Tu mets tes tripes dans un jeu, une partie de toi, tu penses que tu as fait un bon jeu, mais si tu es seul à y jouer à sa sortie, cela n’a pas trop d’intérêt. Quand on a vu les chiffres grimper et atteindre des millions en un temps record, on a su que nous allions bosser longtemps sur le jeu. »

A l’instar d’EA avec Apex Legends, chaque éditeur veut vite son battle royale et free-to-play, qu’il soit associé à un jeu (Blackout puis Warzone pour Call of Duty) ou qu’il s’agisse d’une nouvelle franchise (Hyper Scape pour Ubisoft). « Le battle royale ne se résume pas à Fortnite, PUBG ou Apex, il s’agit d’un mode, juste d’un mode, comme peuvent l’être le MMORPG ou le MOBA », commente Chad Grenier. Le MOBA, pour multiplayer online battle arena, dont le représentant le plus connu est League of Legends, le jeu le plus joué au monde. « Chaque jeu a aujourd’hui son mode battle royale », ajoute le directeur d’Apex Legends. Il n’a pas tort, et cela ne concerne pas que les jeux de tir, avec des licences comme GTA, Paladins, Forza Horizon ou même Tetris.

Faire évoluer le média

Mais la concurrence est rude, et il n’y a pas de la place pour tout le monde, comme l’ont prouvé les échecs de Darwin Project et The Culling. Ces jeux ont eu leur petite popularité, mais les joueurs ont fini par retourner sur les mastodontes du genre. C’est le défi qui attend les éditeurs et les développeurs, une fois les 100 joueurs largués sur la map. Que le meilleur gagne, et après ?

« Dès le lancement, nous avons essayé de casser des règles du battle royale, avec le système de ping pour communiquer, la capacité à faire revivre ses coéquipiers ou des personnages dotés de leurs propres compétences, explique le game director d’Apex Legends. Nous allons continuer à innover, à ajouter des contenus, des maps, des Legends mais aussi de nouvelles façons de jouer, des choses qui ne sont pas à proprement parler du battle royale et qui font évoluer le média. Nous ne voulons pas juste être un des meilleurs battle royale, mais un des meilleurs jeux de tir. Et montrer que le multijoueur permet de raconter autant d’histoires qu’il y a de joueurs. »

Jeu vidéo, salle de concert, réseau social…

Depuis le chiffre de 70 millions en octobre 2019, EA n’a plus communiqué sur le nombre de joueurs d’Apex dans le monde, mais Chad Grenier assure qu’une annonce ne devrait pas tarder, et que la communauté grandit de manière constante saison après saison, jour après jour. Fortnite évoque 350 millions de joueurs en mai 2020, et PUBG près de 750 millions de téléchargements pour sa version mobile fin 2020. Une guéguerre de chiffres (et de milliards de dollars) difficilement comparables, mais qui montrent la puissance des jeux battle royale. Ils étaient ainsi 15 millions à joindre leurs forces pour battre Galactus dans Fortnite, après avoir été 12 millions à assister au concert de Travis Scott. Vous l’aurez compris, Fortnite, PUBG ou Apex ne sont plus simplement les dignes représentants d’un mode de jeu, mais tiennent également du réseau social, de l'esport, de la pop culture…