Cannes : Les autres musées de France sont fermés… Un tout nouveau ouvre ce week-end (et ça se passe sous l’eau !)

CULTURE Il vous faudra un masque, un tuba et (en ce moment) une combinaison de plongée pour le visiter

Fabien Binacchi

— 

Le musée sous-marin de Cannes est ouvert entre les îles de Lérins — 20 Minutes
  • Après quatre ans de procédures, un musée sous-marin vient d’être installé au large de Cannes.
  • Des « masques » moulés sur le visage de six Cannois, en version XXL et stylisé, reposent désormais entre les deux îles de Lérins.
  • Ces sculptures de deux mètres de haut et neuf tonnes chacune permettront, dans cette zone « fortement anthropisée et dégradée », selon la mairie de Cannes, d'« offrir un nouveau refuge à la vie subaquatique ».

Elles y sont. Après quatre longues années de procédures pour la ville de Cannes, les six sculptures hors normes de Jason deCaires Taylor ont été immergées ce jeudi au sud de l’île Sainte-Marguerite, à quelques mètres du rivage, face à la résidence du Grand jardin. Ce musée (subaquatique) sera donc, dès dimanche et si les activités aquatiques continuent à être autorisées, l’un des seuls visitables actuellement en France !

La localisation de l'installation au sud de l'île Sainte-Marguerite, au large de Cannes
La localisation de l'installation au sud de l'île Sainte-Marguerite, au large de Cannes - Google Maps

Comme le révélait 20 Minutes, en juin 2019, le projet artistique du plasticien anglais, dont les installations sont posées dans plusieurs mers du globe, avait notamment été retoqué par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal). Avant d’être finalement accepté sur ce nouveau site.

Les « visites » se feront dans une eau actuellement à 14°C

Les « masques » moulés sur le visage de six Cannois, en version XXL et stylisé, reposent désormais, a priori pour l’éternité, entre les deux îles de Lérins, à portée de palmes, de tuba et en ce moment d’une combinaison de plongée dans une eau actuellement à 14°C.

Inspiré par les « masques que l’on porte au Festival de Cannes » et aussi par l’homme au masque de fer (emprisonné en son temps sur l’île Sainte-Marguerite), Jason deCaires Taylor explique vouloir « interroger l’homme sur son rapport à la mer, en danger ». Chaque visage présente deux faces : « l’une raconte la résilience » et « l’autre la vulnérabilité du milieu marin », détaille-t-il. Le dernier à avoir pris place sous l’eau ce jeudi était celui de Maurice Merenda, ancien pêcheur de 80 ans.

Le visage en version XXL de Maurice Merenda, ancien pêcheur de 80 ans, a été la dernière statue à être immergée le 28 janvier au large de Cannes
Le visage en version XXL de Maurice Merenda, ancien pêcheur de 80 ans, a été la dernière statue à être immergée le 28 janvier au large de Cannes - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Ces sculptures de deux mètres de haut et neuf tonnes chacune permettront, dans cette zone « fortement anthropisée et dégradée », selon la mairie de Cannes, d'« offrir un nouveau refuge à la vie subaquatique ». « Ces sculptures seront des récifs qui seront peu à peu colonisés », évoluant et changeant de couleurs au fil des ans, notamment grâce à des trous dans le ciment (au PH neutre), où la faune et la flore pourront s’installer.

Après le passage d’une commission de sécurité samedi, les statues seront ancrées et permettront « l’ouverture » du musée dimanche.