Marseille : La mairie restitue un tableau d'André Derain à la famille d'un marchand d'art juif spolié sous l'Occupation

ART Ce mercredi, le maire socialiste de Marseille Benoît Payan a officiellement restitué un tableau d’André Derain jusqu’ici exposé au musée Cantini, mais qui a été spolié à un marchand d’art juif

M.Cei. avec AFP

— 

Le maire de Marseille Benoît Payan a officiellement rendu un tableau de Derain spoilé sous l'Occupation
Le maire de Marseille Benoît Payan a officiellement rendu un tableau de Derain spoilé sous l'Occupation — Christophe SIMON / AFP

Ce mercredi, le maire socialiste de MarseilleBenoît Payan a officiellement restitué Pinède, Cassis, un tableau du peintre​ fauviste André Derain jusqu’ici exposé au musée Cantini de Marseille, aux héritiers de René Gimpel, grand collectionneur d’art juif spoilé pendant l’Occupation.

René Gimpel était un des plus grands collectionneurs d’art du début du XXe siècle, résistant, avait fui Paris en octobre 1940 pour la Riviera française. Arrêté en 1944 et déporté au camp de Neuengamme, il est mort en janvier 1945. En septembre 2020, la cour d’appel de Paris avait ordonné la restitution de cette toile, ainsi que de deux autres, au motif de l’existence d'« indices précis, graves et concordants » selon lesquels les trois tableaux sont bien ceux qui ont été spoliés et « dont la vente est nulle ».

Absents à la cérémonie, les descendants du marchand d'art ont, dans un courrier, remercié la ville, «qui ne connaissait pas le passé douloureux» de l'oeuvre, d'avoir «redonné à René Gimpel une part de sa dignité perdue».