« Ratpi World »: Booba dévoile sa reprise de « Barbie Girl », et ce n'est pas le premier à le faire

COVER Depuis sa sortie à la fin des années 1990, de nombreux artistes se sont risqués à reprendre ce carton mondial

C.W.

— 

Le rappeur Booba.
Le rappeur Booba. — SADAKA EDMOND/SIPA
  • Booba vient de dévoiler « Ratpi World », sa reprise de « Barbie Girl ».
  • Jul, Ben l’Oncle Soul, P.R2B… De nombreux artistes ont repris à leur sauce ce tube de la fin des années 1990.

De Booba à Barbie il n’y a qu’un pas, et il vient d’être franchi. Après l’avoir teasé pendant plusieurs semaines, le rappeur vient tout juste de dévoiler Ratpi World, son remix de Barbie Girl du groupe Aqua (oui, le vieux truc de la fin des années 1990). Bien loin de l’univers acidulé de l’original, le rappeur l’a repris à sa sauce en modifiant l’intégralité des paroles, tout en conservant la mélodie. Ainsi, du côté du refrain, le célèbre « I’m a Barbie girl, in the Barbie world/Life in plastic, it’s fantastic », fait place à « C’est quoi les bails ma gueule j’suis dans mon ratpi world/Armes automatiques, c’est fantastique ». Deux salles, deux ambiances.

Si Booba a surpris ses fans avec cette « cover », il est loin d’être le premier à s’être frotté à ce carton planétaire qui a marqué tout une génération (en bien ou en mal, on vous laisse décider). Avant lui Jul l’avait déjà réinventé, mais aussi Ben l’Oncle Soul, P.R2B ou encore Tori V (liste non exhaustive).

« Barbie Girl » dans le rap

Avant B2O, la chanson du groupe scandinave avait déjà fait une incursion dans le rap en 2016 avec My World de Jul. Comme Booba, le rappeur marseillais avait totalement réécrit la chanson, tout en conservant la mélodie du refrain. Dans cette version, le monde de Barbie était alors remplacé par une sombre histoire de night-club : « T’es là tu m’fais l’killer, tu n’es qu’un videur/Y’a rien d’fantastique, moi j’rentre en Asics ».

Toujours dans le même registre musical, outre-Atlantique c’est Ludacris qui s’est inspiré du tube d’Aqua en 2014. Dans le feat Party Girls avec Wiz Khalifa, Cashmere Cat et Jeremih, ce dernier reprend la mélodie et modifie un poil les paroles : « I need party girls in my party world/Tities plastic, ass fantastic ». Une autre façon de voir les choses.

« Nouvelle Star » style

Dans une autre galaxie, on retrouve également la version de Ben l'Oncle Soul, qui apparaît dans son EP Soul Wash en 2009. Il s’agit d’un projet exclusivement constitué de reprises comptant entre autres Seven Nation Army ou I Kissed a Girl. Le tout repris façon soul, évidemment. Le résultat est plutôt rafraîchissant et nous rappelle les belles années de Nouvelle Star quand les artistes repimpaient de gros tubes un peu vieillots.

La team premier degré

Dans le domaine de la cover, certains tentent d’adapter la chanson originale à leur univers, quand d’autres se contentent de la reprendre quasi mot pour mot et note pour note. C’est le cas de Tori V en 2017 et son avalanche de rose bonbon, de clichés sexistes et de stéréotypes de genre, à en rendre son goûter. Et ça fonctionne, du moins si l’on en croit les plus de 200.000 de vues de la vidéo YouTube.

Barbie s’attaque au patriarcat

Pour terminer ce petit tour des reprises de Barbie Girl, terminons par celle de l’artiste P.R2B qui lui a apporté récemment une tout autre saveur, féministe cette fois-ci. Elle s’imagine partir en road trip avec Barbie, qui en a ras le bonbon de la charge mentale, et dynamite les stéréotypes. « Traçons Barbie, casse toi oublie/Traçons Barbie, vers le génie », entonne P.R2B. Et il faut noter que Barbie n’a jamais semblé aussi épanouie.