« Eurovision France » : « On va apporter un peu de Haute-Savoie sur scène », prévient 21 Juin Le Duo

INTERVIEW Julien et Manon, de 21 Juin Le Duo, évoquent pour « 20 Minutes » leur participation à la sélection française pour l’Eurovision

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Julien et Manon forment 21 Juin Le Duo.
Julien et Manon forment 21 Juin Le Duo. — FTV - 21 JUIN
  • Huit artistes solo, trois duos et un trio sont en lice pour Eurovision France, c’est vous qui décidez !, la sélection française pour l’Eurovision qui sera diffusée le 30 janvier sur France 2.
  • 21 Juin Le Duo est en lice avec la chanson Peux-tu me dire ?
  • « On parle d’écologie, de protection de l’environnement, de notre rapport à la nature. C’est un thème universel », souligne le duo auprès de 20 Minutes.

Cette année, douze chansons peuvent espérer représenter la France à l’Eurovision en mai. Mais il n’y aura qu’une élue. Elles seront départagées le 30 janvier au soir, sur France 2, dans le cadre d’Eurovision France, c’est vous qui décidez ! présentée par Stéphane Bern et Laurence Boccolini.

D’ici là, 20 Minutes vous propose de découvrir chaque jour les artistes qui, en solo, en duo ou en trio, sont engagés dans la compétition. Ce mercredi, gros plan sur Manon et Julien qui forment 21 Juin Le Duo. Ils tentent leur chance avec Peux-tu me dire ?, une chanson aux accents écolos.

Comment votre duo a-t-il vu le jour ?

Julien : On s’est rencontré le 21 juin 2011. Manon organisait pour la Fête de la musique un concert au bord du lac d’Annecy auquel je participais. J’étais venu en tant que musicien et chanteur amateur, je faisais ça à côté de mon boulot. Et on est tombé amoureux.
Manon : On a fait beaucoup de concerts radio. En 2019, on a été un mois et demi en première partie de Trois cafés gourmands sur leur tournée des Zénith et à l’Olympia. C’était super formateur, j’ai adoré ça !
J. : On a également fait les premières parties de Marc Lavoine, de Louane, entre autres artistes, et aussi des concerts à nous.

Quelles sont vos influences musicales ?

J. : On a des goûts musicaux un peu différents. J’écoute plutôt de la folk et de l’électro.

M. : Moi je suis très variété. J’écoute beaucoup la radio, donc je suis très chanson française, nouvelle scène, pop.

En quoi votre chanson « Peux-tu me dire ? » serait parfaite pour l’Eurovision ?

M. : On parle d’écologie, de protection de l’environnement, de notre rapport à la nature. C’est un thème universel.
J. : On veut le traiter avec un regard optimiste et positif. On a vécu pendant neuf ans en couple à Paris et il y a un an, on est revenu vivre à La Clusaz (Haute-Savoie) et on s’est vraiment rendu compte du réchauffement climatique, de la neige qui se fait de plus en plus rare, des insectes qui ont disparu, des températures qui montent. Ça nous a fait tilt.

A quoi peut-on s’attendre avec votre prestation dans à « Eurovision France » ?

J. : On va apporter quelque chose de joyeux, de positif, bien que le sujet soit sérieux.
M. : La nature va être présente dans les décors, on va apporter un peu de Haute-Savoie sur scène. Il y aura des surprises (rires).

Quand on vous dit « Eurovision », quelle est l’artiste, la chanson ou l’image qui vous vient en tête ?

M. : Eurovision égale énorme machine et énorme chance de présenter une compo.
J. : C’est un des plus gros shows musicaux au monde, ce serait incroyable d’y participer.

Au-delà de votre participation à « Eurovision France », avez-vous d’autres projets ?

J. : On est en train de terminer notre album, on aimerait qu’il sorte en 2021, car le 21 c’est notre numéro porte-bonheur (rires) et on espère reprendre les concerts. Le 28 mars, on devrait faire la première partie de Julie Zenatti à La Cigale, on espère que ce sera maintenu.