« Eurovision France » : « Ma chanson est celle qui mérite le plus d’aller à l’Eurovision », assure Terence James

INTERVIEW Terence James, 29 ans, se confie sur sa candidature à la sélection française pour l’Eurovision

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Le chanteur Terence James.
Le chanteur Terence James. — FTV
  • Huit artistes solo, trois duos et un trio sont en lice pour Eurovision France, c’est vous qui décidez !, la sélection française pour l’Eurovision qui sera diffusée le 30 janvier sur France 2.
  • Terence James, 29 ans, est en lice avec la chanson Je t’emmènerai danser.
  • « Je dis toujours que mon sang est écossais et mon cœur français, alors c’était important pour moi d’ajouter des cornemuses et de réunir ces deux cultures [dans ma chanson] », avance le chanteur à 20 Minutes.

Cette année, douze chansons peuvent espérer représenter la France à l’Eurovision en mai. Mais il n’y aura qu’une élue. Elles seront départagées le 30 janvier au soir, sur France 2, dans le cadre d’Eurovision France, c’est vous qui décidez ! présentée par Stéphane Bern et Laurence Boccolini.

D’ici là, 20 Minutes vous propose de découvrir chaque jour les artistes qui, en solo, en duo ou en trio, sont engagés dans la compétition. Ce lundi, mettons le projecteur sur Terence James qui ne vous est pas inconnu si vous avez suivi la dernière saison de The Voice. L’artiste de 29 ans faisait partie de l’équipe d’Amel Bent et est allé jusqu’en demi-finale.

Quel est votre parcours dans la musique ?

J’essaye d’être professionnel dans la musique depuis que j’ai 17 ans. J’écris énormément de chansons. Depuis quelques années, et surtout depuis The Voice, je vis concrètement de ma musique. J’ai réussi à transformer ma passion en carrière. Alors je suis l’homme le plus heureux sur terre en ce moment.

En quoi votre chanson « Je t’emmènerai danser » serait-elle parfaite pour l’Eurovision ?

On m’a présenté cette chanson écrite par Ben Mazué. Je trouvais qu’elle avait énormément de potentiel et qu’elle serait parfaite pour l’Eurovision, surtout si on retravaillait un peu la production. Je dis toujours que mon sang est écossais et mon cœur français, alors c’était important pour moi d’ajouter des cornemuses et de réunir ces deux cultures. Avant tout, c’est une chanson d’amour, qui me donne envie de danser et de sourire. L’Eurovision est une compétition qui apporte tellement de joie à tellement de personnes, alors Je t’emmènerai danser est parfaite : elle donne la pêche, surtout après l’année qu’on vient de passer. Pendant trois minutes, elle permet de s’échapper. Parmi les douze chansons en lice à Eurovision France, il y en a qui sont magnifiques, incroyables, qui donnent envie de danser, de pleurer. Mais avec l’Eurovision en tête, je pense que Je t’emmènerai danser est celle qui mérite d’y aller le plus. J’espère que la France sera d’accord avec moi (rires).

A quoi va ressembler votre prestation dans « Eurovision France » ?

Je ne suis pas trop danseur, mais je prends beaucoup de cours de danse. En ce moment, c’est sans arrêt, ça me fait faire mon sport, c’est cool. La mise en scène va être très chouette. Je ne crois pas avoir le droit de dire en quoi elle consiste, mais on la travaille énormément. Ce sera spectaculaire.

Si je vous dis Eurovision, à quel artiste ou quelle chanson pensez-vous spontanément ?

Céline Dion (rires). Ma prestation préférée c’est… Oh la la, je l’ai oubliée. C’était un Allemand, roux aux cheveux frisés, il avait écrit une chanson pour son père.

Michael Schulte avec « You Let Me Walk Alone » en 2018 ?

C’est ça ! Je trouve cette chanson phénoménale, incroyable. Elle m’a fait pleurer.

Au-delà de votre participation à « Eurovision France », avez-vous d’autres projets ?

On est en train de travailler sur un album. On a un gros projet derrière. Cela fait plus de dix ans que j’écris pour d’autres artistes, ce que j’adore. J’ai des chansons qui attendent dans mon Dropbox…