Ronnie Spector réagit à la mort de son ex-mari Phil Spector, « producteur génial mais mari pourri »

DECES Le producteur, qui a participé au succès des Ronettes, Ike & Tina Turner, des Ramones ou encore Leonard Cohen, est mort en prison où il purgeait une peine de 19 ans pour le meurtre de l'actrice Lana Clarkson

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Ronnie Spector
La chanteuse Ronnie Spector — Kika Press

Ronnie Spector a accueilli avec tristesse la nouvelle de la mort de son ex-mari Phil Spector. L’inventeur du « Wall of Sound » est mort en prison à 81 ans alors qu’il était incarcéré pour le meurtre de l'actrice Lana Clarkson, et la chanteuse, qui a partagé la vie du producteur au cours d’un mariage chaotique de 1968 à 1974, a réagi dans un post sur Instagram.

« C’est un jour triste pour la musique et un jour triste pour moi. Quand j’ai travaillé avec Phil Spector, le regarder créer dans son studio d’enregistrement, je savais que j’étais avec le meilleur. Il était en contrôle total, il dirigeait tout le monde. Il y avait tellement de choses à aimer pendant ces années-là. Le rencontrer et tomber amoureuse de lui, c’était comme un conte de fées », a-t-elle écrit, ajoutant : « Mais comme je l’ai dit à de nombreuses reprises, c’était un producteur brillant, mais un mari pourri. Malheureusement, Phil n’arrivait pas à vivre et à fonctionner en dehors du studio d’enregistrement. Les ténèbres se sont abattues, et de nombreuses vies ont été brisées ».

Personnalité complexe

Ronnie et Phil Spector se sont mariés en 1968. Et si, au début de leur histoire, tout semblait « magique », surtout la musique si l’on en croit la chanteuse, les choses n’ont pas tardé à dégénérer, en raison du comportement du producteur. Dans son autobiographie, Be My Baby : How I Survived Mascara, Miniskirts, and Madness, elle écrit notamment que Phil Spector avait installé un cercueil dans leur cave, promettant à sa jeune épouse qu’il la tuerait et l’y enfermerait si elle tentait de le quitter. Quatre ans plus tard, pieds nus et terrifiée, Ronnie Spector parvenait à s’échapper d’une relation qu’elle décrit comme « abusive », physiquement et psychologiquement. Leur divorce a été prononcé en 1974.

Pour autant, presque 50 ans plus tard, Ronnie Spector ne se réjouit pas de la mort de cet homme. « Je souris encore quand j’entends la musique qu’on a créée ensemble et je le ferai toujours. La musique est éternelle », a conclu la chanteuse.