« One Piece » : Le manga d’Eiichiro Oda arrive à son 1.000e chapitre, et rien ne sera-t-il plus comme avant ?

JAPON Le 1.000e chapitre de « One Piece » sort dimanche, et ce n'est pas rien... et c'est peut-être bientôt la fin

Vincent Julé

— 

« One Piece », l'un des mangas les plus connus au monde, arrive à son chapitre 1.000, son tome 100... et bientôt de la fin?
« One Piece », l'un des mangas les plus connus au monde, arrive à son chapitre 1.000, son tome 100... et bientôt de la fin? — 1997 Eiichiro Oda / SHUEISHA
  • Le 1.000e chapitre de One Piece est publié dimanche, et le tome 100 arrive en 2021
  • Le manga reste le plus vendu de tous les temps, mais le phénomène Demon Slayer balaie tout son passage
  • L'auteur Eiichiro Oda promet la fin pour bientôt, dans quatre ou cinq, la fin annoncée d'une époque et d'un modèle.

 

Il est là. Enfin il sera là lundi dans le premier numéro de 2021 du magazine Weekly Shônen Jump au Japon, et dès dimanche sur leur service Manga Plus à l’international, en anglais. Qui ? Le chapitre 1.000 (!) de One Piece, l’un des shônen les plus connus avec Dragon Ball et Naruto, et toujours le manga le plus vendu de tous les temps. Ce chapitre est très attendu des fans, forcément, parce que l’histoire arrive à un sommet (l’affrontement contre les Empereurs Big Mom et Kaido), et parce qu’il prépare la suite, l’année 2021 avec la publication du tome 100 (!!), et peut-être aussi… la fin ?

La fête en 2021 et la fin en… 2026 ?

Comme l’a teasé son auteur Eiichiro Oda lors du récent Jump Fest et à l’image du compte à rebours 1000 logs, « toutes sortes de projets sont en cours pour fêter le 1.000e chapitre, attendez-vous à des réjouissances pour le début de l’année prochaine 2021. Le 100e tome se prépare aussi en 2021, on va vers une année du tonnerre ». Impossible de ne pas penser à une annonce autour de l'adaptation live de Netflix, ou un autre film d’animation. Mais tous gardent en tête la fin possible du manga. Oda l’évoque depuis plusieurs années, et en a remis une couche : « Est-ce que ce fameux personnage va enfin se bouger ? Cet homme aux cheveux rouges… Le récit s’emballe alors que la fin approche. » Il parle bien sûr de Shanks (les vrais savent), qui devrait jouer un rôle important sur la fin de la Saga des Quatre Empereurs (mais pas forcément dans le chapitre 1.000) et sur la fin du manga.

Eiichiro Oda se tue à la tâche

Cette fin n’est pas pour tout de suite, le mangaka table sur quatre ou cinq ans, mais rien n’est moins sûr. Avec ses bientôt 100 tomes, One Piece passe de l’autre côté, du côté des mangas très longs, peut-être trop longs pour leur propre bien. Comme le racontait Satoko Inaba, directrice éditoriale de Glénat Manga, Eiichiro Oda mange, dort, vit One Piece : « Il dort trois heures par nuit, n’a pris que deux jours de vacances en vingt ans, a une maison où il ne va presque jamais, et ne voit ses enfants qu’une fois par semaine. il a déjà dû s’arrêter une semaine, et a ralenti un peu le rythme, passant d’un tome tous les deux mois à tous les trois mois. Il arrive que l’éditeur pousse son auteur, comme dans les années 1990, mais là, c’est lui qui pousse, c’est sa passion. Il avait prévu à l’origine un total de 80 volumes, avant de passer à 100 et maintenant peut-être 120 ».

One Demon Slayer !

Mais surtout, One Piece ne règne plus en maître sur le manga. Il s’en est ainsi vendu 7,7 millions d’exemplaires en 2020 au Japon, contre 8,2 millions pour Kingdom et… 82 millions pour Demon Slayer !! Oui, le manga dont l’adaptation animée vient de dépasser Le Voyage de Chihiro au box-office japonais et de devenir le plus gros succès de tous les temps. Le phénomène Demon Slayer n’est pas près de s’arrêter, même si le manga, lui, est terminé après 23 tomes et pourrait ne jamais rattraper les 470 millions de One Piece vendus dans le monde. A moins de nouveaux animés, qui boostent les ventes, ou même de mangas dérivés.

Toujours est-il que One Piece vit ses dernières heures, années, de gloire espérons, alors même que le shônen est en train de faire sa petite révolution, avec une offre plus riche, des titres plus courts. L'éditeur leader Shueisha a lui-même changé sa manière de construire et d’accompagner ses hits (Jujutsu Kaisen, Chainsaw Man, Spy x Family…). Le modèle de One Piece, à plus de 100 tomes, n’existe plus.