Coronavirus : Jean Castex ne peut pas s’avancer sur une date de réouverture des cinémas et théâtres

RIDEAU Dans une lettre adressée « à ceux qui font vivre la Culture en France », le Premier ministre affirme ne pas pouvoir donner « de la visibilité sur les prochaines échéances »

20 Minutes avec AFP
— 
Un cinéma fermé le 15 décembre 2020.
Un cinéma fermé le 15 décembre 2020. — Jeanne Accorsini/SIPA

Les Français vont devoir encore attendre pour se refaire une toile ou voir des acteurs sur les planches. Le Premier ministre a admis mercredi qu’il « sera difficile » de donner dans les « prochaines semaines » de la visibilité sur la réouverture des cinémas et théâtres. Face à la colère du monde de la culture, Jean Castex a dans le même temps réitéré son soutien à un secteur « profondément ébranlé » par la crise sanitaire.

« Nous comprenons votre désarroi, votre colère et votre découragement », affirme le chef du gouvernement dans une lettre adressée « à ceux qui font vivre la Culture en France », diffusée sur Twitter. Dans celle-ci, il justifie à nouveau la décision de ne pas rouvrir théâtres et cinémas comme initialement prévu le 15 décembre. « Nous avons nous-mêmes cru jusqu’au dernier jour à la possibilité de cette réouverture », explique le Premier ministre, après la décision du Conseil d’Etat de valider la fermeture.

« Difficile de vous donner satisfaction »

« Mais, dès lors que les indicateurs s’étaient à nouveau dégradés, la décision d’ouvrir n’aurait pas été responsable (…) et nous aurait exposés à un risque évident de rebond épidémique d’ici quelques semaines ». « Voilà pourquoi, alors que vous nous demandez de la visibilité sur les prochaines échéances, voire une date de réouverture ferme et définitive, il sera dans les prochaines semaines difficile de vous donner satisfaction sur ce point », prévient Jean Castex.

Dans cette lettre, le Premier ministre rappelle que la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, « a proposé de travailler à la construction d’un modèle résilient pouvant fonctionner pour les prochains mois, jusqu’à ce que la pression épidémique soit redescendue et que nous puissions rouvrir tous les lieux de culture dans les conditions habituelles ». « Dans l’intervalle, et ainsi que certains de vous l’ont proposé, il nous semble possible d’élaborer des scénarios permettant de définir, pour les prochains mois, les modalités d’ouverture graduée de vos structures, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ».

Pour le chef du gouvernement, le dialogue reste ouvert pour trouver une solution. « Nous partageons résolument votre souhait de trouver des voies pour affronter les prochains mois, avant que la campagne de vaccination puisse produire ses effets », souligne-t-il. Pour le moment, la fermeture des cinémas et théâtres a été prolongée au moins jusqu’au 7 janvier, date du prochain rendez-vous pour tirer un bilan de la situation.