Feel-good : Les lecteurs de notre plateforme littéraire ont sélectionné huit romans réconfortants

AVEC VOUS Pour se remettre d'une année éprouvante, les lecteurs contributeurs de la plateforme « 20 Minutes » Livres ont sélectionné huit romans récents parmi les plus réconfortants

Stéphane Leblanc
— 
Aurélie Valognes au salon Livres Paris 2019
Aurélie Valognes au salon Livres Paris 2019 — LAURENT BENHAMOU/SIPA
  • Offrir un bon livre est toujours une bonne idée de cadeau, surtout quand on sait que c’est un roman réconfortant
  • Les lecteurs contributeurs de la plateforme « 20 Minutes Livres » ont sélectionné quelques-uns des meilleurs romans feel good parus ces derniers mois.
  • Huit romans pour tous les âges de 14 à 144 ans.

Envie de vous changer les idées en ces fêtes de fin d’année ? Pourquoi ne pas vous plonger dans un de ces romans feel-good qui permet de passer un bon moment, au coin du feu ou sous la couette, sans ressasser les mauvais souvenirs de l’année écoulée. Des livres réconfortants, optimisme sans être béats, des livres qui apportent du bonheur à ceux qui l’offrent. Et à ceux qui le reçoivent pour le lire.

1. « Né sous une bonne étoile » d’Aurélie Valognes (Mazarine)

« Au moins avons-nous pris conscience de l’extrême fragilité de nos vies et de nos équilibres, confiait cet été l’autrice Aurélie Valognes à 20 Minutes en parlant des leçons à tirer de la crise sanitaire. Mais aussi du fait qu’il existe, pour chacun, une marge de manœuvre dont il faut profiter. L’idée qui est née de tout ça, et là on est bien dans l’optimisme, c’est je ne vais pas commencer à vivre demain, je dois vivre dès aujourd’hui. » Même si son dernier roman, Né sous une bonne étoile, sur les péripéties d’un jeune cancre à l’école, « ne déborde pas d’optimisme pour une fois », c’est quand même celui que notre contributrice Anne-So « Echos de Mots » recommande pour son côté «  feel good de qualité ».

2. « Royale (malgré moi) » de Rachel Hawkins (Nathan)

Autre œuvre recommandée par Anne-So « Echos de Mots » : Royale (malgré moi), un roman brillant et hilarant pour les ados, en deux tomes « qui allient traditions royales et modernité des mœurs », selon notre contributrice. L’intrigue met aux prises deux jeunes Américaines avec des membres de la famille royale d’Ecosse. « Entre éclats de rire et cœurs qui s’emballent, lire cette duologie c’est s’embarquer dans deux jolies histoires qui font du bien au moral mais qui ouvrent également les yeux sur les difficultés et les enjeux d’une vie sous les projecteurs. »

3. « T’embrasser sous la neige » d’Emily Blaine (Harper Collins France)

Une romance qui commence par un concours de baisers. La reine de la romance à la française est aux commandes, pour un livre qui s’intitule T’embrasser sous la neige. Un joli vœu par temps de Covid… Et un rêve de rencontre entre deux êtres « cabossés par la vie », comme le souligne notre contributrice Marjolit, qui vont « réapprendre à vivre, aimer et sourire ». La double narration utilisée par l’autrice nous plonge dans l’intimité de l’une et de l’autre. Conséquence : « On ne veut pas le lâcher et les personnages nous manquent une fois qu’il est terminé. »

4. « L’accro du shopping fête Noël » de Sophie Kinsella (Belfond)

Une pure comédie feel good sur la préparation d’un réveillon que notre « accro du shopping » préférée, héroïne récurrente d’une série de livres chez Belfond, souhaite parfait. « J’ai ressenti l’ambiance de Noël, note Laure « Happy Manda ». Ce désir que l’on a de vouloir rendre tout le monde heureux et joyeux. Pauvre Becky ! Tout va de travers mais pour le plus grand bonheur de son lecteur. Noël sera le moment idéal pour lire L’accro du shopping fête Noël, mais il se savourera toute l’année sans modération. »

5. « Les oubliés de Noël » de Manon Kaljar (Hugo Roman)

Un conte de Noël à la Capra qui fleure bon l’engagement, dans lequel un bénévole de l’aide alimentaire aux sans-abri rencontre une star déchue, un soir d’hiver, dans la rue. Même si cette histoire romantique à souhait est écrite par une femme, « on se retrouve uniquement dans la tête d’un homme et étrangement, on aime ça ! », souligne notre contributrice Noémie « Holly Goli ». L’autrice a choisi son héros comme narrateur, ce qui change de bien des romances écrites au féminin, mais pour autant, « la magie opère » bel et bien.

6. « Ces petits riens qui font une vie » de Pierre Antilogus et Jean-Louis Fetjaine (Fleuve)

A la faveur de la naissance d’un enfant, deux grands-pères vont apprendre à se connaître dans un livre à l’idée plutôt jolie, mais surtout très amusante. « J’aime l’originalité des personnages et le fait d’avoir choisi de faire de deux grands-pères les protagonistes centraux d’une telle comédie », insiste notre contributrice Audrey57 qui apprécie « l’angle un peu différent d’autres romans », où « derrière cet aspect de bienveillance et de bonheur, se cachent aussi des messages plus forts qui nous montrent que ces petits riens du quotidien sont peut-être les plus importants à vivre ».

7. « Ces petits riens qui nous animent… » de Claire Norton (Robert Laffont)

A ne pas confondre avec le roman précédent, malgré son titre qui ressemble et même s’il est, lui aussi, recommandé par Audrey57. Ici, les protagonistes sont jeunes et se croisent au petit matin au Parc des Buttes Chaumont, à Paris. Alexandre, Aude et Nicolas ne se connaissent pas. Ils auraient pu rester de simples inconnus mais le cri d’une jeune fille qui s’apprête à sauter d’un pont, va les réunir. « J’ai aimé passer du temps en leur compagnie, assister à leur transformation et je n’avais aucune envie de les quitter. Un roman réussi, bienveillant et lumineux », relève notre contributrice.

8. « Le Chat qui tombait pile-poil » de Caroline Bee (L’Opportun)

Notre petit dernier pour bien terminer l’année : un premier roman tendrement loufoque sur un chat qui exerce une influence bénéfique sur une trentenaire célibataire un peu timide, au point de bouleverser sa vie. L’histoire est racontée alternativement par la jeune femme et par le chat. « J’ai beaucoup ri, mais j’ai aussi été très émue par les personnages et leurs aventures », témoigne notre contributrice « La Parenthèse de » Céline.

20 Minutes remercie ses lectrices Anne-So «Echos de Mots», Noémie «Holly Goli», Marjolit, Laure «Happy Manda», Audrey57 et « La Parenthèse de » Céline pour la qualité de leurs contributions.