« Dune » : Le film ne sort pas cette année, mais les livres sont bien là

CULTE Le film de Denis Villeneuve n'est pas (encore) dans les salles françaises, mais les livres, essais et autre mook sont bien en librairie

Vincent Julé

— 

Si le film de Denis Villeneuve ne sort pas en 2020, les livres dédiés au classique de Frank Herbert sont bien là, oeuvres d'auteurs passionnés
Si le film de Denis Villeneuve ne sort pas en 2020, les livres dédiés au classique de Frank Herbert sont bien là, oeuvres d'auteurs passionnés — L'Atalante / Third Editions / Le Belial'
  • Le film Dune, signé Denis Villeneuve et adapté du chef d'oeuvre de Frank Herbert, devait débarquer mercredi dans les salles mais a été reporté d'un an à cause de la pandémie
  • Plusieurs auteurs et éditeurs français avaient prévu des livres, essais et autre mook pour accompagner cette actualité, et ont maintenu leurs sorties
  • Ces auteurs et passionnés reviennent sur le phénomène et leur approche de Dune pour 20 Minutes

Prévu à l’origine en salle mercredi, le Dune de Denis Villeneuve a vu sa sortie reportée d'un an, au 29 septembre 2021, à cause de la crise sanitaire et de la fermeture des cinémas. Il sortira d’ailleurs simultanément sur HBO Max aux Etats-Unis. Un coup dur pour les fans de l’oeuvre de Frank Herbert, qui, après le film de David Lynch et la mini-série de la chaîne Syfy, attendaient avec impatience cette adaptation (définitive ?) par le réalisateur de Premier contact et Blade Runner 2049. Coup dur également pour les auteurs (mais peu ou pas d’autrices, dommage) qui profitaient du film pour publier différents ouvrages sur l’univers de Dune. Ils ne sont pas reportés, et méritent toute votre attention, voire une place sous le sapin.

« Dune », l’édition revue et corrigée

Commençons par le commencement et donc le roman de Frank Herbert lui-même, le premier tome du Cycle de Dune, auquel Robert Laffont offre une belle édition collector, et une traduction revue et corrigée en collaboration avec Renaud Guillemin, « le spécialiste des spécialistes » selon l’éditeur Glenn Tavennec, en fait un chercheur du CNRS et le créateur d’un blog référence sur Dune, L’Epaule d’Orion. « Il a fait remonter toutes les corrections des lecteurs, des fans, des duniens, explique Glenn Tavennec. A l’occasion du 50e anniversaire et du film, nous voulions une vraie révision, mais pas une nouvelle traduction, car certains termes sont entrés dans l’imaginaire français. » Avec également des préfaces de Denis Villeneuve et Pierre Bordage.

Le tome 2 de cette édition collector est attendu pour l’automne 2021, mais une version simple des six tomes du cycle original sera proposée à partir de janvier, en grand format, couverture souple et nouvelle iconographie par Aurélien Police – on lui doit aussi l’illustration du mook. « Il s’agit d’aller au-delà des designs revus et revus et de faire de Dune, non seulement un monument de la science-fiction, mais aussi une saga légendaire pour tous et toutes. »

« Dune, l’exploration scientifique et culturelle d’une planète-univers »

Ah l’édition de Pocket SF, avec la couverture de Wojtek Siudmak. Lue, relue, écornée, prêtée, elle trône toujours dans les bibliothèques de France, où plus de deux millions d’exemplaires de l’oeuvre de Frank Herbert se sont écoulés. « Ce devait être au milieu des années 1980, se souvient Roland Lehoucq, directeur d’un ouvrage collectif sur Dune chez Le Belial'. Je lisais énormément de SF dans le train de banlieue qui m’amenait à Paris, en classe préparatoire aux grandes écoles. C’était une évasion, un changement de monde. Plus de cinquante après sa sortie, le roman est toujours pertinent, notamment sur les questions écologiques. La citation de Pardot Kynes "la plus haute fonction de l’écologie est la compréhension des conséquences" devrait être longuement méditée par nos dirigeants. »

L’écologie, mais également la biologie, la chimie, l’astronomie, ains qu'« une vision critique du progrès technique, une réflexion sur la décolonisation ou les liens entre politique et théologie », Roland Lehoucq a réuni dix spécialistes, scientifiques, philosophes, linguistes pour explorer Dune sous le prisme de la science, et d’éclairer comment Herbert avait « incroyablement anticipé notre actualité ».

« Les Visions de Dune, dans les creux et sillons d’Arrakis »

Comme beaucoup, les premiers souvenirs du journaliste et auteur Vivien Lejeune concernant Dune remontent à l’adolescence : « J’ai lu les trois premiers romans d’Herbert-Père, mais ils ne m’avaient pas emballé plus que ça. J’étais en plein trip Philip K. Dick, Stephen King et Graham Masterton ». S’il avoue n’avoir été embarqué qu’à moitié par le film de David Lynch, il adore les mini-séries de 2000 et 2003, « de la télé deluxe, avec la musique de Graeme Revell qui fait toute la différence. J’ai alors commencé à appréhender Dune différemment ».

Lorsqu’après avoir cosigné Le Guide des séries de science-fiction chez Ynnis, Third Editions lui propose un ouvrage sur Dune, il accepte le défi, et ce qu’il qualifie lui-même un travail de commande. « Il y a déjà tant de livres ou essais sur les cultures, les religions, la politique et les sciences de Dune, détaille-t-il. Mais rien sur l’ensemble des projets Dune, une sorte de gros making-of qui présenterait non seulement l’intégralité de la saga littéraire, mais aussi les films, les séries, les jeux et les musiques… depuis la naissance de Frank Herbert jusqu’au film de Denis Villeneuve. » Combinant biographies, résumés, anecdotes ou analyses, Les Visions de Dune s’adresse moins au dunien pur et dur qu’au cinéphile curieux, à l’amateur de SF, qui souhaite connaître le phénomène Dune sans pour autant avoir le temps, ou l’envie, de tout lire et tout voir.

« Dune, un chef d’oeuvre de la science-fiction »

Déjà auteur de livres sur Star Wars et Game of Thrones, Nicolas Allard rêvait d’écrire depuis plusieurs années sur Dune, l’un de ses romans de prédilection, « un récit d’une incroyable richesse, avec plusieurs niveaux de lecture, aussi bien un super roman d’aventures qu’un grand roman politique, écologique et féministe ». Son essai Dune, un chef d'oeuvre de la science-fiction (Dunod) propose un décryptage très accessible et toujours bien senti des grands thèmes du roman, ainsi qu’une étude comparée avec la saga de George Lucas. Une filiation qu’assume Denis Villeneuve pour son adaptation, comme le rappelle et rapporte le livre : « Mon ambition, c’est de faire le film Star Wars que je n’ai jamais vu. D’une certaine manière, c’est un Star Wars pour adultes. »

« Dune, le Mook »

C’est le gros morceau de cette bibliographie sur Dune, un projet qui anime le fandom depuis plusieurs mois, un magazine-book née sous l’impulsion du journaliste Lloyd Chery et financé grâce au crowdfunding, en collaboration avec les éditeurs L'Atalante et Leha. « Je ne me qualifierais pas de fan hardcore, avoue Lloyd Chery, mais je suis fasciné par ce que dégage cette oeuvre. Lancer ce mook l’année du centenaire de l’auteur, et réunir une soixantaine de personnes dont Alejandro Jodorowsky, Denis Villeneuve ou Robin Hobb, c’est une victoire à la fois personnelle et professionnelle, un rêve qui devient réalité. »

Tous les « acteurs » de Dune se croisent ainsi sur plus de 250 pages, 80 articles et une riche iconographie, avec par exemple Roland Lehoucq et Nicolas Allard, mais aussi le youtubeur François Theurel, alias le Fossoyeur de films, ou encore l’écrivain Pierre Bordage pour un inaugural et a priori incongru « Pourquoi lire Dune aujourd’hui ? ». Parce qu'une fois la première page du livre tournée, le pied posé sur cette planète, impossible d'en revenir.