Eurovision 2021: Les chansons en lice pour représenter la France ont été révélées

MUSIQUE France 2 a conservé douze chansons parmi 700 propositions reçues pour l'Eurovision 2021. 20 Minutes a été convié à les écouter et livre ses impressions à chaud

Fabien Randanne

— 

Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du coin en haut à gauche : Terence James, Casanova, Barbara Pravi, 21 Juin le duo, Pony X, Céphaz, Juliette Moraine, Andriamad, Philippine, Amui, Ali et LMK.
Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du coin en haut à gauche : Terence James, Casanova, Barbara Pravi, 21 Juin le duo, Pony X, Céphaz, Juliette Moraine, Andriamad, Philippine, Amui, Ali et LMK. — FTV
  • La sélection française pour l’Eurovision 2021, intitulée Eurovision France, c’est vous qui décidez, sera diffusée prochainement sur France 2.
  • Douze chansons seront en lice. La compétition comptera huit artistes solos, trois duos et un trio.
  • France 2 a fait écouter ces chansons en avant-première à plusieurs médias, dont 20 Minutes. Impressions à chaud.

Si l’Eurovision 2020 a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus, crise sanitaire ou pas, l’édition 2021 aura bien lieu, en mai. D’ici quelques semaines, on connaîtra le nom de l’artiste et de la chanson qui défendront les chances tricolores. La décision sera prise en début d’année prochaine, lors de l’émission Eurovision France, c’est vous qui décidez, diffusée sur France 2 et présentée par Stéphane Bern et Laurence Boccolini (voir encadré). La chaîne, qui avait lancé un appel à candidatures, a reçu quelque 700 propositions de chansons. Elle en a convié vingt pour une ultime audition et en a retenu seulement douze. Une poignée de médias, dont 20 Minutes ont été invités à les écouter en avant-première. Voici nos premières impressions.

  • 21 Juin Le Duo, « Peux-tu me dire ? »

Ce duo est composé de Julien et Manon, deux trentenaires en couple à la ville. Côté scène, ils ont entre autres assuré les premières parties du groupe Trois Cafés Gourmands. Leur chanson, Peux-tu me dire ?, creuse le sillon pop en parlant de la lutte contre le réchauffement climatique. Un court pont de percussions rappelle, toutes proportions gardées, le White and Black Blues de Joëlle Ursull à l’Eurovision 1990.

Chanson disponible par ici.

  • Ali, « Paris me dit (Yalla ya helo !) »

Né au Liban, ce chanteur est arrivé en France il y a six ans. Agé de 29 ans, il aimerait représenter son pays d’adoption avec la déclaration d’amour enjouée à la capitale qu’est Paris me dit (Yalla ya helo !). Un morceau pêchu, avec une très légère touche orientale, écrit par le groupe niçois Hyphen Hyphen qui a été sensible à son parcours. Le refrain est entêtant et la chanson, dansante.

Chanson disponible par ici.

  • Amui, « Maeva »

Amui est un trio de Tahiti composé d’artistes connus localement le chanteur Ken Carlter et les chanteuses Eva Ariitai et Vaheana Fernandez. Leur chanson Maeva, interprétée en français et en polynésien – le titre signifie « Bienvenue » – a tout les ingrédients d’un tube de l’été à l’ancienne : un rythme up-tempo et une invitation au dépaysement. En 2021, « cela fera 40 ans qu’un Polynésien, [Jean] Gabilou, aura représenté la France à ce concours, avec succès (3e place). Ce serait un beau symbole qu’un Polynésien représente à nouveau le pays », écrivait cet été Ken Carlter sur Instagram pour motiver sa candidature.

Chanson disponible par ici.

  • Andriamad, « Alléluia »

Kévin et Cécile, 32 et 27 ans, ont créé le duo Andriamad – le nom fait référence au patronyme de la grand-mère de cette dernière – en 2016. Il a des origines tunisiennes et polonaises, elle, réunionnaises et malgaches… Un héritage qu’ils font ressentir dans leur musique qui mélange les sonorités world à de l’électro. Avec Alléluia, c’est un message fédérateur, rassembleur, que les deux artistes souhaiteraient porter sur la scène de l’Eurovision. Le gimmick « Same, same et. pas différents » reste en tête. Dès la première écoute le titre séduit et pose son univers.

Chanson disponible par ici.

  • Barbara Pravi, « Voilà »

Barbara Pravi fait déjà partie de la famille Eurovision puisqu’elle est la coautrice de deux titres de l’édition Junior : Bim Bam Toi, chanté par Carla l’an passé, et J’imagine​ avec lequel Valentina a remporté le concours fin novembre. Sous sa casquette de chanteuse, l’interprète s’éloigne de ses bluettes pour s’épanouir dans un registre plus intimiste. Avec Voilà, valse dans laquelle elle se montre vulnérable, cherchant à capter l’attention et l’amour du public. « Aimez-moi comme on aime un ami qui s’en va pour toujours. J’veux qu’on m’aime parce que moi je sais pas bien aimer mes contours », chante-t-elle. L’émotion fait mouche dès la première écoute.

Chanson à écouter par ici.

  • Casanova, « Tutti »

Il avait déjà tapé dans l’œil et dans l’oreille du public il y a deux ans, lors de sa participation à The Voice. Casanova avait atteint la finale du télécrochet de TF1. Originaire de Corse, cet artiste de 27 ans espère, tout en représentant la France, mettre en lumière l’île de Beauté sur la scène de l’Eurovision en chantant le joyeux Tutti («Tous »), dont le refrain rassembleur est en corse. Même si les deux artistes ne sont pas complètement comparables, sa fraîcheur fait penser à celle d’Amir, qui a représenté la France à l’Eurovision 2016. En 2011, Amaury Vassili avait fini 15e avec une chanson en corse, Sognu, tandis que Patrick Fiori, qui avait mélangé cette langue à des paroles en français, s’était classé quatrième avec Mama Corsica en 1993.

Chanson à écouter par ici.

  • Céphaz, « On a mangé le soleil »

Né au Ghana où il a grandi, avant d’être adopté à 10 ans. Il a par la suite vécu en Afrique du Sud et en métropole où il s’est installé il y a huit ans. A 28 ans, Céphaz s’est fait remarquer cet été avec Depuis Toi (Oh, oh), premier extrait de son album à venir. On a mangé le soleil avec laquelle il participera à la sélection française pour l’Eurovision, figurera sans doute également sur cet opus. La chanson On a mangé le soleil est un hymne à la décroissance. La mélodie est à la hauteur du titre et a tout pour réchauffer les humeurs les plus fraîches.

Chanson à écouter par ici.

  • Juliette Moraine, « Pourvu qu’on m’aime »

A 30 ans, la Bourguignonne a déjà pas mal roulé sa bosse. Cela fait quatre ans que cette artiste, passée par la saison 3 de The Voice, qu’elle se produit dans la comédie musicale Roméo et Juliette en Asie. Mais c’est en solo qu’elle aimerait désormais faire entendre sa voix et ses talents d’autrice et compositrice. Juliette Moraine tentera, en s’inscrivant de la chanson française à voix, de concrétiser son rêve avec Pourvu qu’on m’aime qui, comme son titre l’indique, parle de son besoin d’être aimée et de s’aimer. Cette ballade est touchante.

Chanson disponible par ici.

  • LMK, « Magique »

Le conservatoire de harpe mène à tout… même au reggae dancehall. C’est ce que prouve, à 26 ans, LMK, qui s’est produite dans plusieurs festivals à l’international. Avec Magique, qui comprend une pincée de mots en anglais, elle livre une chanson féministe appelant les femmes à s’épanouir, à faire preuve de ténacité. La chanteuse laisse entendre un caractère fort et affirmé.

Chanson disponible par ici.

  • Philippine, « Bah non »

En 2019, Slimane, lui a écrit la chanson C’est beau c’est toi. La même année, elle a été sacrée disque d’or pour Always, son duo avec Gavin James. C’est elle qui a signé le morceau pop rock Bah non, inspiré par une déception amoureuse. Un règlement de compte en musique qui ne manque pas de personnalité et que l’artiste s’amuse à jouer sur scène.

Chanson disponible par ici.

  • Pony X, « Amour fou »

Clarence, chanteur originaire de la Martinique, se lance dans la course à l’Eurovision flanqué d’un DJ au visage dissimulé sous une tête de poney. Tout un concept donc qui rappelle les Daft Punk casqués mais aussi le Norvégien JOWST qui, en se produisant masqué à l’Eurovision 2017, avait fini 10e. Reste à savoir si Amour fou pourrait faire aussi bien. Ce n’est pas impossible. La chanson se démarque dès la première écoute et donne la furieuse envie de danser. Très efficace.

Chanson à écouter par ici.

  • Terence James, « Je t’emmènerai danser »

Sa mère est Anglaise, son père est Ecossais, mais c’est la France où il s’est installé avec ses parents durant son enfance, que Terence James veut représenter à l’Eurovision. Cette année, le public français a vu cet artiste de 28 atteindre la demi-finale de The Voice. Je t’emmènerai danser sera l’occasion pour lui de montrer ce qu’il peut faire avec une chanson originale. Ce titre plein de punch, coécrit par l’excellent Ben Mazué, laisse entendre des cornemuses, ce qui ajoute de la singularité à ce titre up-tempo réussi.

Chanson disponible par ici.

Des chansons et des artistes à découvrir

La plupart des douze chansons n’ont pas encore été commercialisées. Certaines le seront dès ce vendredi, à minuit ; les autres seront disponibles dans les semaines à venir. Les prestations de ces artistes lors de leurs auditions à l’Appolo Théâtre, à Paris, sont visibles sur le site france.tv. Attention, certains prévoient de se présenter à la sélection Eurovision avec un revamp, c’est-à-dire une nouvelle orchestration de leur morceau. A partir du 16 décembre, chaque jour à 20h40 sur France 2, le portrait d’un des artistes ou groupes en lice, sera diffusé.