NRJ Music Awards : Victoire écrasante de Vitaa et Slimane, première récompense pour Aya Nakamura, Mariah Carey en pyjama… Ce que l’on retient de la cérémonie 2020

MUSIQUE Préenregistrée et diffusée samedi soir sur TF1, la cérémonie s’est tenue à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt

C.W.

— 

Slimane et Vitaa aux NMA 2020.
Slimane et Vitaa aux NMA 2020. — Laurent Vu/NMA2020/SIPA/SIPA

A année « bizarre », NRJ Music Awards « bizarres »… Samedi soir TF1 diffusait les NMA 2020, une cérémonie exceptionnellement enregistrée à l’avance à la Seine musicale de Boulogne-Billancourt, le tout sans public, coronavirus oblige. Et c’est dans ces moments-là qu’on regrette le direct… Très linéaire, la soirée a été marquée par un manque de spontanéité et par de faux applaudissements un peu trop insistants. En termes d’audiences les téléspectateurs lui ont d’ailleurs préféré une rediffusion de Mongeville sur France 3, rapporte Puremédias.

Côté récompenses, Vitaa et Slimane ont été sans conteste les grands gagnants de ces NMA en remportant trois prix : « chanson francophone de l’année » pour Avant toi, « clip de l’année » pour Ça ira et « duo/groupe francophone de l’année ». Autres faits notables, Aya Nakamura a remporté son tout premier prix au NMA et quatre prix d’honneur ont été remis lors de cette soirée, dont un à Mariah Carey, en duplex depuis chez elle, en pyjama.

Une absence remarquée

Nommée à plusieurs reprises depuis 2018, Aya Nakamura a enfin remporté son premier prix mérité, celui « d’artiste féminine francophone de l’année ». Une récompense remise à distance à la chanteuse, qui n’a visiblement pas pu assister à l’enregistrement de cette soirée. Aya Nakamura avait toutefois envoyé un petit message de remerciements, diffusé par le présentateur Nikos Aliagas.

Mariah Carey en pyjama

L’une des séquences les plus notables de la soirée (et l’une des plus savoureuses), est celle de la remise du NMA « d’honneur » à Mariah Carey. La star l’a reçu en duplex de chez elle, tranquillement installée dans son canapé, en pyjama de Noël. Les téléspectateurs ont pu noter la déco un poil « chargée » du salon de Mariah, et son petit chien farceur.

Trois autres artistes ont reçu ce prix d’honneur : Gims, qui a ouvert la soirée sur le toit de la Seine musicale, Indochine et Elton John.

Un faux public insupportable

Pour remédier à l’absence de public, ce sont des enregistrements sonores d’une foule en délire qui ont rythmé cette soirée très particulière. Un artifice qui est loin d’être passé inaperçu et qui a quelque peu agacé les téléspectateurs. De nombreux internautes ont très vite fait part de leur gêne sur les réseaux sociaux, soulignant le caractère très peu subtil de cette bande-son.

Le palmarès complet de cette édition 2020

Artiste féminine francophone de l’année : Aya Nakamura.

Artiste féminine internationale de l’année : Dua Lipa.

Artiste masculin francophone de l’année : Dadju.

Artiste masculin international de l’année : The Weeknd.

Chanson francophone de l’année : Avant toi de Vitaa et Slimane.

Chanson internationale de l’année : Jerusalema de Master KG.

Clip de l’année : Ça ira de Vitaa et Slimane.

Collaboration francophone de l’année : Soolking et Dadju pour Meleğim.

Collaboration internationale de l’année : Lady Gaga et Ariana Grande pour Rain on me.

DJ de l’année : DJ Snake.

Groupe/duo francophone de l’année : Vitaa et Slimane.

Groupe/duo internationale de l’année : BTS.

Révélation francophone de l’année : Squeezie.

Révélation internatiole de l’année : Doja Cat.

Performance francophone de la soirée : M Pokora.