Eurovision Junior 2020: « C’est magique ! »… Valentina réagit à sa victoire pour la France

CONCOURS DE CHANSONS Valentina, qui a offert ce dimanche à la France sa première victoire à l’Eurovision Junior, a livré à « 20 Minutes » ses impressions à chaud

Fabien Randanne

— 

La chanteuse Valentina.
La chanteuse Valentina. — Nathalie GUYON-FTV

« J’ai l’impression d’être dans un rêve et que je vais me réveiller d’un conte de fées. C’est magique. » Jointe ce dimanche soir au téléphone par 20 Minutes un quart d’heure après sa victoire à l' Eurovision Junior – la première décrochée par la France en quatre participations –, Valentina était sur un petit nuage.

Il faut dire que l’annonce des résultats se posait là côté montée d’adrénaline et ascenseur émotionnel. « Je me sentais très stressée. C’était très bien que les danseurs aient été avec moi parce qu’on a pu rigoler ensemble, ils m’ont permis de me décontracter », souligne-t-elle. A l’issue des votes des jurys nationaux, la chanteuse française émargeait en tête du classement avec 88 points, devant le Kazakhstan (83) et la Biélorussie (73).

Pas de quoi l’empêcher d’avoir les pieds sur terre : « Je me disais que rien n’était joué », assure-t-elle. Les résultats des votes du public ont ensuite été annoncés, à rebours du classement, c’est-à-dire que le nombre de points attribués à la France a été révélé en tout dernier. « J’étais très stressée, j’avais tellement envie de savoir », confie Valentina. On la comprend. D’ailleurs, ceux qui ont suivi l’émission en direct sur France 2, ne devaient pas être plus zen. Au comble du suspense, il s’agissait de savoir si la Française réussirait à glaner suffisamment de points pour dépasser le total de 152 obtenus par la chanteuse du Kazakhstan. Il lui en fallait 65. Elle en a reçu… 112.

« J’ai pleuré directement »

A l’annonce du total victorieux, la délégation tricolore, rassemblée dans un studio télé parisien pour l’occasion, a exulté. « J’ai pleuré directement », rappelle Valentina. Effectivement, ses larmes de joie ont été retransmises en direct sur le petit écran pendant que Stéphane Bern et Carla – qui était arrivée 5e de l’Eurovision Junior l’an passé – commentaient la scène.

Avant de raccrocher – la conversation a duré deux minutes et trente secondes, elle devait filer à la conférence de presse officielle – Valentina a adressé un mot aux téléspectateurs et téléspectatrices qui ont voté pour elle : « Je les remercie du fond du cœur, c’est grâce à tous ces gens-là que j’ai gagné, donc un grand merci ! » On imagine que de l’autre côté du téléphone, elle affiche le grand sourire dont elle ne se défait jamais lors de ses apparitions médiatiques.

Membre des Kids United, nouvelle génération, l’artiste de 11 ans, a déjà l’attitude d’une pro. Lorsqu’on lui a demandé si cette édition à distance – aucun candidat n’est allé en Pologne, chargée de l’organisation, et tous avaient enregistré leur performance dans leur pays – ne lui a pas fait bizarre, elle répond : « Je pense que c’est déjà génial que l’Eurovision Junior ait réussi à se tenir. J’en suis très heureuse. » L’édition « adultes », qui devait avoir lieu au printemps aux Pays-Bas, avait, elle, été annulée en raison de la crise sanitaire.

Ce dimanche soir, parmi onze autres candidatures pour la plupart sombres et anxiogènes, c’est la bulle de couleurs et de légèreté offerte par Valentina qui a été plébiscitée. Sa chanson J'imagine invite à l’optimisme : « Alors c’est vrai, c’est pas toujours la joie. Dans nos cœurs, c’est un peu comme un combat. Et toi demain, toi tu fais quoi ? Imagine avec moi ! » En cette année chaotique qu’est 2020, on a bien besoin de lendemains enchantés, avec une petite Valentina sur son nuage de bonheur.