Les replays de la semaine : « Le jeu de la dame » sur Netflix… Le web documentaire « Le cloître et la prison »…

A LA DEMANDE Replay, SVOD, streaming, podcast… « 20 Minutes » vous donne ses conseils vidéo et audio de la semaine

Benjamin Chapon
— 
Anya Taylor-Joy dans Le jeu de la dame, sur Netflix
Anya Taylor-Joy dans Le jeu de la dame, sur Netflix — Netflix

Il n’y a pas que le direct dans la vie, il y a aussi le replay. De YouTube à Netflix en passant les replays des chaînes de télévision et les podcasts des stations de radio, 20 Minutes vous concocte chaque dimanche une liste de choses à voir, ou revoir, à écouter ou réécouter.

Tourner en rond dans sa tête avec « Le jeu de la dame »

Parfois, sans crier gare, Netflix nous balance une pépite. C’est le cas avec Le jeu de la dame (très mauvaise traduction de l’expression The Queen’s Gambit, une ouverture aux échecs). Cette série en sept épisodes suit le destin de Beth Harmon, prodige des échecs. Orpheline, quasi-sociopathe, alcoolique (entre autres addictions), certes, mais diablement douée pour les échecs, la jeune femme va terrasser un à un les hommes qui se dresseront face à elle, de l’autre côté du plateau de jeu.

Le jeu de la dame n’est pas tant une série sur les échecs (même si les parties, entraînements et tournois sont admirablement bien filmées) qu’un portrait profond et empathique d’une personnalité hors du commun. Prisonnière de ses névroses, la jeune Beth Harmon s’évade dans le cadre strict du plateau aux 64 cases. On suit son émancipation heurtée, de ses 6 ans jusqu’à l’âge adulte, grâce à la merveilleuse incarnation d’Anya Taloyr-Joy.

Se perdre dans le web-documentaire « Le cloître et la prison »

Toutes et tous cloîtrés… Certes. Mais avez-vous déjà songé que la différence entre cloître et prison n’est qu’une question de point de vue. Et d’histoire. Le web-documentaire Le cloître et la prison mêle vidéos, interviews, cartes et archives multiples atour de la question de l’enfermement dans le temps long de l’histoire. A partir du cas de Clairvaux, abbaye durant sept siècles (enfermement volontaire donc), devenue prison en 1808 (enfermement subi), Le cloître et la prison explore les lieux d’enfermement en Europe, depuis le Moyen Age jusqu’aux années 1930, dont le Mont-Saint-Michel par exemple.

Fruit d’un travail de plusieurs années mené par des historiennes (Falk Bretschneider, Julie Claustre, Isabelle Heullant-Donat et Elisabeth Lusset), ce web-documentaire se distingue par la clarté et la beauté de sa mise en images.

Notez enfin que l’abbaye de Clairvaux abrite, aujourd’hui encore, une prison. Le centre pénitentiaire cessera son activité en 2022 et un appel à idées a été lancé pour savoir comment occuper cet espace libéré. Un musée du confinement peut-être ?

S’enfermer chez l’ennemi avec « The Americans »

Vous êtes coincés chez vous ? Dites-vous que ça pourrait être pire, vous pourriez être coincés chez vos pires ennemis (sans accès aux plateformes de streaming). C’est le cas de la famille Jennings, couple américain ordinaire des années 1980, à ceci près qu’ils sont en réalité des espions russes infiltrés… The Americans est, sans aucun doute, l’une des dix meilleures séries de la décennie écoulée. Au fil de ses six saisons toutes excellentes et intenses, la série documente la Guerre froide mais traite surtout de la terreur d’être parents. Notre couple (véritablement amoureux ? C’est un enjeu) a deux enfants qui ignorent qui sont réellement leurs parents, et la brutalité de leur monde.

Elever ses enfants dans le mensonge pour leur épargner l’horreur… La série, désormais disponible en intégralité sur Prime Vidéo, ne vieillira jamais.

Suivre le fil musical dans le labyrinthe de « Quoi »

Parmi la foule d’excellents podcasts produits par la RTS (la Radio Télévision Suisse), Quoi est peut-être l’un des plus poétique. C’est quoi Quoi ? Un programme de Francesco Biamonte qui met en musiques un mot à chaque épisode : un concept, un lieu, une couleur, un animal… L'épisode consacré au Labyrinthe est une déambulation contrariée mais pas contrariante de Bach à Migeti en passant par Sonar. A quoi ressemble un labyrinthe en musique ? Se perd-on dans une symphonie ? Faut-il suivre la voix pour trouver la sortie ? Un labyrinthe dont on ne voudrait jamais sortir…