Le rappeur marseillais Kemmler sort « Coeur », la deuxième partie de son album évolutif

RAP Kemmler sort ce vendredi la deuxième partie de son album Coeur avec sept titres inédits

Adrien Max

— 

La pochette de « Coeur », deuxième partie de l'album évolutif de Kemmler.
La pochette de « Coeur », deuxième partie de l'album évolutif de Kemmler. — Universal Music Group
  • Kemmler sort ce vendredi la deuxième partie, Coeur, de son album évolutif. 
  • Le rappeur marseillais a choisi de sortir cet album en plusieurs parties pour laisser le temps à l'album de vivre alors que la musique se consomme très rapidement aujourd'hui. 

« On va regarder la télévision et écouter de la musique. » Kemmler sort ce vendredi la deuxième partie, Cœur, de son album évolutif dont le premier titre Je veux tout est sorti le 16 octobre. La première partie, Gris, était sortie le 22 mai juste après le premier confinement. Cette fois, Cœur déboule le premier jour de la saison 2. « On n’a pas vraiment de solution, on est tous dans la même situation. J’en suis triste, mais je ne suis pas le plus à plaindre », explique le rappeurmarseillais

Alors pourquoi un album en trois parties ? « La situation est tellement particulière que j’ai voulu faire durer cet album dans le temps. Je m’étais aussi rendu compte qu’une semaine après la sortie de mon premier album, les gens me demandaient déjà quand je sortais le prochain. Aujourd’hui la musique se consomme hyper vite, donc je voulais laisser le temps à ce projet de vivre », explique Kemmler.

« La troisième partie mettra moins de temps à sortir »

La situation sanitaire actuelle a tout de même fait prendre un peu de retard à la sortie de Cœur. « On ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant de temps entre ces deux parties pour être sincère. Pas mal d’événements ont été repoussés, et c’était assez frustrant de ne pas sortir ce deuxième volet alors qu’il était prêt. Le troisième l’est aussi, il mettra donc moins de temps à sortir. Pour la suite, il faudra attendre un peu que je vive des trucs », sourit Kemmler qui rappe son quotidien, ce qu’il est et ce qu’il vit.

Ces quelques mois ont permis au Marseillais de grandir en tant qu’artiste [« de plus en plus de gens me découvrent. On rentre dans des playlists, je fais de plus en plus d''interview »] et de préparer au mieux sa tournée. « J’avais fait mon premier concert à Aix, juste avant le confinement. C’était la première fois que les gens chantaient mon titre. Quelle sensation !, se rappelle le rappeur. Là on avait prévu des concerts devant 100 personnes et ça tombe à l’eau. »

Ses voisins auront peut-être la chance de le voir répéter dans son jardin, Kemmler s’étant trouvé un nouvel appartement juste avant d’être à nouveau confiné.