Coronavirus à Rennes : « Nous ne voulions pas nous résigner »… Les Trans Musicales officiellement annulées

FESTIVAL L'annonce du confinement a rendu impossible la tenue du festival de musique

Camille Allain

— 

Le festival des Trans Musicales n'aura pas lieu cette année.
Le festival des Trans Musicales n'aura pas lieu cette année. — C. Allain / 20 Minutes

Les halls du Parc-Expo vont pouvoir se reposer. Les enceintes du Liberté ne vont pas vibrer, pas plus que celles de la salle de la Cité. A un peu plus d’un mois de l’événement, la direction du festival des Trans Musicales a annoncé ce jeudi l’annulation de son édition, qui devait se tenir du 2 au 6 décembre. La décision de confiner toute la France jusqu’au 1er décembre au moins a rendu impossible l’organisation du festival, même remanié.

« Nous ne voulions pas nous résigner, ont déclaré les organisateurs dans un communiqué fataliste. Au lendemain de l’annonce d’un reconfinement imposé pour contenir la nouvelle flambée de l’épidémie, la donne a changé. Nous ne voulons pas que notre volonté de maintenir le festival se transforme en acharnement ».

L’organisation avait tenté de s’adapter aux contraintes sanitaires en quittant le Parc-Expo et ses impossibles jauges en temps de Covid, avant d’écrire « un nouveau scénario » à l’annonce du couvre-feu nocturne. C’était la septième fois depuis le confinement que les programmateurs des Trans tentaient de s’organiser. Mercredi soir, les annonces du président Emmanuel Macron ont douché les derniers espoirs de proposer des concerts.

Pour la première fois depuis 1979 et la création du festival, Rennes ne vibrera pas pour ses Trans. « Il faut parfois savoir appuyer sur pause et se mettre au diapason de l’environnement dans lequel on s’inscrit. C’est là que se joue aussi l’esprit de responsabilité et de solidarité », résument les organisateurs.