Coronavirus à Toulouse : Un danseur positif, le Ballet du Capitole reporte sa création mondiale sur Toulouse-Lautrec

CASSE-TETE Après la mise en quarantaine de la troupe, le Ballet du Capitole reporte une nouvelle fois la création mondiale de son très attendu « Toulouse-Lautrec », inspiré de la vie du peintre

H.M.

— 

Une danseuse. Illustration.
Une danseuse. Illustration. — Moatti - Sipa

« A cette crise sanitaire sans précédent, nous sommes tous vulnérables », déplore tristement Cadet Belarbi, le directeur du  Ballet du Capitole à Toulouse. Le chorégraphe a relayé lundi, via son compte  Instagram, l’annonce du nouveau report de sa création mondiale, Toulouse-Lautrec, inspirée de la vie du peintre.

Cette décision fait suite au dépistage positif d’un des danseurs, survenu le mardi 20 octobre et qui a conduit les autorités sanitaires à placer tout le ballet en quarantaine. « L’ARS […] a estimé que le virus pouvait se transmettre ou s’être transmis pendant les cours, où le port du masque n’est pas obligatoire. Pendant les répétitions sur scène, tous les danseurs même les étoiles faisaient leurs variations avec le masque », explique Cadet dans les colonnes du Figaro. Et cette semaine de retard pris dans les répétitions, même si elles se sont poursuivies en vidéo, ne permet pas d’honorer les premières représentations prévues les 4, 5, 6, 7 et 8 novembre à Toulouse.

Une première à Albi ?

Dans un communiqué, le Théâtre du Capitole propose aux spectateurs d’échanger leurs billets pour un autre ballet, car Toulouse-Lautrec ne sera reprogrammé que la saison 2021/2022. Les deux autres options sont de se faire rembourser ou bien de faire don des billets « en soutien au secteur culturel ».

[Annulation Toulouse-Lautrec] Nous sommes contraints de reporter une nouvelle fois, pour des raisons sanitaires, la…

Publiée par Théâtre du Capitole de Toulouse sur Lundi 26 octobre 2020

Mais il reste un espoir de voir le Toulouse-Lautrec de Belarbi cette saison. Les représentations des 13 et 14 sur la Scène nationale d’Albi, la ville natale du peintre de Montmartre, sont pour l’instant maintenues. Sous réserve des nouvelles restrictions sanitaires qui doivent être annoncées.