Marseille : Le graffeur star JonOne investit les Docks de sa « joie de vivre malgré les temps que l’on vit »

EXPOSITION A l’invitation du galeriste marseillais David Pluskwa, une quarantaine de toiles sont exposées du 9 au 25 octobre aux Dock Village

Caroline Delabroy
— 
JonOne expose aux Docks Village à Marseille du 9 au 25 octobre 2020.
JonOne expose aux Docks Village à Marseille du 9 au 25 octobre 2020. — C.Delabroy/20 Minutes
  • L’exposition « Unlimited » réunit à Marseille une quarantaine d’œuvres inédites du graffeur et peintre américain JonOne.
  • Pour une récente série purement abstraite, il a renoué avec les bombes de sa jeunesse à New York, où il a passé le confinement.
  • JonOne ne veut rien céder à la morosité ambiante, bien au contraire.

Une explosion de couleurs et de toiles grand format. Le graffeur américain JonOne investit les Docks Village à Marseille, pour une exposition qui fait l’effet d’une véritable ordonnance chromatique contre la morosité ambiante. On doit sa venue au galeriste marseillais David Pluskwa, dont ce n’est pas la première invitation : « J’aime chez lui cette envie de vivre, de la couleur, de la joie. » Pour MP 2018, JonOne, à propos duquel JoeyStarr raconte volontiers qu’il lui doit le « Starr » de son nom de scène, avait déjà fait sensation avec une performance réalisée au sein du palais de la Bourse.

Cette fois, JonOne revient avec une quarantaine de toiles inédites. Et toujours cette « joie de vivre malgré les temps que l’on vit ». « Je vois vraiment la vie comme ça, dans mon abstraction, la lumière sort toujours », sourit-il en alliant la parole au geste, comme pour redonner au public « toute cette énergie ». Celle-ci est palpable, même dans les peintures inspirées par la mort de Mahjoub Ben Bella, artiste né en Algérie qu’il a côtoyé à Roubaix, où il travaille quand il n’est pas à Paris, ou ailleurs en voyage.

JonOne expose aux Docks Village à Marseille du 9 au 25 octobre 2020.
JonOne expose aux Docks Village à Marseille du 9 au 25 octobre 2020. - C.Delabroy/20 Minutes

Retour à la bombe

Dans une nouvelle série purement abstraite (Lock-Work, Magic of You, Making Thing Right…), la bombe fait son retour par notes de couleur. « C’est très rare que je l’utilise. C’est ma racine, je suis de la génération de graffeurs, rembobine JonOne. Quand j’étais petit, je descendais sous les tunnels à 3 heures du matin, j’étais en mission, je kiffais ça ! ».

« Son confinement, il l’a passé à New York, cela explique sans doute pourquoi il s’est remis à faire du spray, avance David Pluskwa. Il est sorti de sa zone de confort, il s’est essayé à faire de nouvelles choses. Cette exposition, c’est comme une espèce de rétrospective, il montre toute la diversité de son travail. Cela va clouer le bec à certains qui le disent répétitif. »

JonOne ne cache pas sa boulimie de peindre. « Je suis à 8000 toiles, il faut les faire, c’est beaucoup », crâne-t-il presque. Et puis il dit « cette peur, laisser une trace ». « J’ai commencé à peindre petit quand j’ai réalisé que j’allais un jour mourir. Au fond, je peins pour laisser une trace. » Le nom qu’il a souhaité donner à l’exposition, « Unlimited », s’éclaire d’un autre jour. Tout comme ce lieu hors les murs choisi pour l’exposition, face au centre commercial des Terrasses du Port : « C’est intéressant les docks, c’est un lieu de passage, cela attire. Dans une galerie, les gens ont peur souvent de passer la porte, là j’espère qu’ils vont venir. »

Exposition du 9 au 25 octobre 2020 aux Docks Village. Entrée libre.