Quino, le créateur de Mafalda, est mort

DISPARITION Le dessinateur argentin avait 88 ans

F.R. avec AFP

— 

Le dessinateur argentin Quino, créateur de Mafalda, en 2008.
Le dessinateur argentin Quino, créateur de Mafalda, en 2008. — Dario Lopez-Mills/AP/SIPA

Il était le papa de Mafalda. Le dessinateur argentin Joaquin Salvador Lavado Tejon, plus connu sous le pseudonyme de Quino, est décédé ce mercredi, à l’âge de 88 ans, a révélé son éditeur, Daniel Divinsky.

« Toutes les bonnes personnes du pays et du monde entier le pleureront », a-t-il écrit sur Twitter.

L’artiste est mort à Mendoza (Argentine), la ville qui l’a vue naître en 1932. Ce scénariste et dessinateur de bande dessinée est célèbre à l’international pour le personnage de Mafalda qu’il a créé en 1962.

La Légion d’honneur aussi pour Mafalda

A l’origine, cette petite fille à la langue bien pendue devait apparaître dans une campagne de pub pour une marque d’électroménager. Mais le projet a été abandonné. L’héroïne trouvera sa place dans des comic strips, publiés notamment dès 1964 dans le magazine Primera plana.

Quino utilisait Mafalda pour commenter l’actualité politique de l’époque et faire passer des messages. Ses demandes d’explication sur la condition féminine, la dictature, la surpopulation, la guerre atomique ou Fidel Castro reflètent en réalité une indignation constante contre le monde des années 1960. Dans l’Espagne sous Franco, Mafalda était réservée aux adultes. En Bolivie, au Chili et au Brésil, elle a longtemps été censurée.

Si l’artiste a cessé de dessiner ce personnage en 1973 pour se consacrer à d’autres projets humoristiques, il l’a ponctuellement mise au service de causes et d’associations liées aux Droits humains telles qu’Amnesty International et l’Unicef.

En 2014, Quino a été fait officier de la Légion d'honneur, peu après que Mafalda a reçu la même décoration, ce qui était du jamais vu pour un personnage de bande dessinée.