Des records, des projets et des mystères... Damso sort la version physique de son album « QALF »

MUSIQUE Damso a écoulé 20.820 exemplaires de QALF en trois jours

Hugo Van Acker

— 

Le rappeur belge Damso
Le rappeur belge Damso — G.Durand

Qui Aime Like Follow. Le nouvel album de Damso, plus connu sous le nom de QALF, est disponible depuis une semaine. Sans véritable promotion en France et en totale discrétion, c’est le 15 septembre que Fif Tobossi, journaliste chez Booska-P, lâche la bombe la plus attendue dans le milieu du rap. La sortie du nouvel album de Damso QALF le 18 septembre.

Une semaine après la naissance de QALF, les records et les chiffres ne cessent de tomber aux pieds de l’artiste belge. Avec 20.820 ventes en midweek (3 jours), Damso fait un démarrage très prometteur, tout en sachant que l’album ne sort en version physique que ce vendredi.

Le rappeur est devenu l’artiste francophone le plus streamé dans le monde le jour de la sortie du projet. Le belge a ensuite glissé dans le top 200 Monde treize de ses quatorze titres. En seulement 24h QALF a réalisé le meilleur démarrage de l’année sur Spotify France avec plus de 11,3 millions de streams.

Une perception différente

Habitué aux paroles crues, assez noir et sombre, Damso montre une toute nouvelle palette musicale à travers cet album. Changement de concept tout en gardant ses bases rappés et noir sur BXL ZOO ou encore MEVTR, le rappeur belge a surpris tout le monde en nous renvoyant vers des styles musicaux différents comme la pop mais avec de toutes nouvelles rythmiques.

Pour son premier album sans le label 92I de Booba, le rappeur d’origine congolaise se découvre en t’en que producteur et se laisse énormément de liberté dans ses textes et choix de prod. Il n’hésite pas à se livrer comme dans DEUX TOILES DE MER ou à prendre des risques sur le style comme le démontre 911.

Plus de deux ans après la sortie de son album Lithopédion et un long silence de l’artiste, les fans de Damso attendait fortement ce nouvel album. Entre déception et enthousiasme, les avis des auditeurs sont divers. Dans une interview accordée à Tarmac, Damso n’hésite pas à répondre aux critiques : « Arrêtez de juger, appréciez tout simplement, Dans le sens où, quand tu aimes, tu aimes. Ne te donne pas une excuse pour aimer ; une excuse pour détester. Point. Si tu aimes, tu likes, tu follows, tu suis ce que je fais. Si tu n’aimes pas, tu n’en parles pas ».

Multitudes de théories

Alors que sort la version physique du projet, de nouveaux mystères excitent les fans : un nouveau son bonus mais surtout une date sur la pochette (28/04). Le deuxième album de Damso Ipséité était sorti un 28 avril, en 2017. Coïncidence ? La possibilité de la sortie d’un prochain album à cette date, en 2021, a fait déjà boom dans la tête des fans.

De plus le dernier son de l’album s’appelle… INTRO et est clôturé par un cri strident : « NWAAAAR, batterie rechargée ! »

Malgré toutes ces théories, Damso révèle pour Tarmac que l’après QALF sera composé de concerts avant de s’acheter un camping-car pour mettre un studio dedans… L’ironie était bien évidemment au rendez-vous.