Coronavirus : Les cafetiers jettent l’éponge, le festival Culture Bar-Bars n’aura pas lieu

ANNULATION L’événement festif, qui devait se tenir du 26 au 28 novembre dans les bistrots, sera remplacé par des « états généraux du droit à la fête »

Frédéric Brenon

— 

Un concert lors du festival Bar-Bars à Nantes (illustration).
Un concert lors du festival Bar-Bars à Nantes (illustration). — Collectif Culture Bar-Bars

Avenir incertain, protocoles sanitaires compliqués… Le Covid-19 aura eu raison du festival Culture Bar-Bars cette année. Le collectif du même nom, qui réunit près de 500 bistrots et cafés-concerts, annonce l’annulation de sa 19e édition prévue du 26 au 28 novembre. L’événement festif et musical avait attiré plus de 155.000 festivaliers l’an passé dans une cinquantaine de villes françaises (Paris, Nantes, Lille, Toulouse, Rennes…).

« La situation s’aggravant pour les établissements, notre conseil d’administration ne voyait pas comment organiser un tel événement dans deux mois », explique, la mort dans l’âme, le collectif Culture Bar-Bars.

A la place de ce temps fort, le collectif prévoit des « états généraux du droit à la fête dans les territoires » entre le 23 et le 29 novembre. « Des débats, des rencontres avec les artistes, les professionnels de la filière culture et nos publics seront organisés au sein des établissements », explique le collectif, très remonté contre les récentes mesures d'interdiction visant ses adhérents. Le programme est « en cours de préparation ».