Eurovision : Les quatre scénarios possibles pour l'édition 2021

MUSIQUE Les organisateurs essaient de tout prévoir, le pire comme le meilleur, avec un show quoi qu'il arrive à la fin

V. J.

— 

Coronavirus: Le concours Eurovision 2020 a été annulé à cause du coronavirus
Coronavirus: Le concours Eurovision 2020 a été annulé à cause du coronavirus — Pavlo Gonchar / SOPA Images/Sipa/SIPA

Après la victoire du Néerlandais Duncan Laurence à Tel Aviv en 2019, l'Eurovision a dû annuler son édition 2020 à cause du coronavirus, comme bien d’autres événements culturels. Mais les organisateurs se préparent déjà à la suite, au prochain concours, qui aura lieu quoi qu’il arrive à Rotterdam, même si plusieurs scénarios sont à l’étude. Quatre pour être exact.

Le premier verrait l’Eurovision se dérouler normalement, avec neuf shows à l’Ahoy Arena de Rotterdam, en présence du public et de toutes les délégations et artistes. Avec également des activités dans toute la ville. En pratique, tout dépendra de l’évolution de l’épisode de Covid-19, de la possibilité d’un vaccin et de la disponibilité de tests fiables.

A bonne distance ou depuis la maison

Le deuxième scénario accueillerait aussi tout le monde, avec une bonne pratique de la distanciation sociale et 1,5 m entre chaque personne. Il y aurait toujours neuf shows, mais avec moins de public et moins de gens dans les délégations et dans les médias. Un tirage au sort serait alors mis en place pour décider qui parmi les personnes qui ont déjà réservé leurs places pourront venir, les autres seront bien sûr remboursées.

Une troisième possibilité envisage le cas de figure où les délégations ne pourraient se rendre à Rotterdam : les artistes se produiraient alors depuis chez eux, depuis leur pays. Le concept serait poussé à l’extrême pour la quatrième et dernier scénario, où l’Eurovision aurait bien lieu à Rotterdam, mais sans public ni activités dans la ville. Et les artistes livreraient leur performance depuis chez eux. Une situation équivalente à ce qui est prévu pour l'Eurovision Junior en novembre prochain. La décision finale sera prise au début de l’année prochaine.