Le créateur de « Rayman » Michel Ancel annonce qu'il arrête le jeu vidéo

JEUX VIDEO Il va se consacrer, annonce-t-il, à la création d'un sanctuaire de la vie sauvage

Nicolas Bonzom
— 
Michel Ancel, dans les studios d'Ubisoft à Castelnau-le-Lez
Michel Ancel, dans les studios d'Ubisoft à Castelnau-le-Lez — N. Bonzom / Maxele Presse

Son message a surpris toute sa communauté, ce vendredi, sur Instagram : Michel Ancel, qui a créé le personnage de Rayman en 1993 à Montpellier(Hérault), a annoncé qu’il quittait le jeu vidéo. Il officiait, depuis des années, dans le studio Ubisoft de Castelnau-le-Lez, à la création de la suite, très attendue, du jeu Beyond Good and Evil.

« Après plus de 30 ans, j’ai décidé d’arrêter de travailler sur les jeux vidéo et de me concentrer pleinement sur ma deuxième passion, écrit Michel Ancel. Mon nouveau projet se déroule dans le monde réel et consiste en un sanctuaire ouvert de la vie sauvage dédié à l’éducation, aux amoureux de la nature et… aux animaux sauvages. »

« Les projets vont super bien »

Quant à la suite de la conception de Beyond Good and Evil 2, il a tenu à rassurer les fans : « Pas de soucis, depuis plusieurs mois maintenant, les équipes sont autonomes et les projets vont super bien », note le créateur, sur Instagram. Sur le site d'Ubisoft, Guillaume Brunier, producteur du jeu, confirme cette vision, indiquant que la passion de Michel Ancel depuis toutes ces années « nous a poussés à redéfinir ce qui était possible en créant un monde de science-fiction expansif, multiculturel et futuriste. Au fur et à mesure que nous avançons, nous nous engageons tous à rester fidèles à cette vision. »

Chevalier des Arts et des lettres, Michel Ancel avait également participé à la naissance des Lapins crétins, qui ont fait l’objet de plusieurs jeux. Il quitte Ubisoft, tandis que l'entreprise a traversé ces derniers mois une période de troubles.