« Mignonnes » : Netflix s’excuse après avoir hypersexualisé les jeunes héroïnes du film

INDÉCENCE L’affiche choisie par Netflix montrait les quatre héroïnes de 11 ans en tenues sexy dans des positions lascives

20 Minutes avec agence

— 

Affiche du film Mignonnes
Affiche du film Mignonnes — Bac Films

Netflix a dû retirer une affiche du film « Mignonnes », choisie pour assurer la promotion du long-métrage avant sa sortie sur la plateforme de streaming. L’entreprise a présenté ses excuses ce jeudi pour ce visuel, accusé d’hypersexualiser les jeunes actrices du film, rapporte le HuffPost.

Le film français, réalisé par Maïmouna Doucouré, raconte l’histoire d’Amy, 11 ans, qui intègre un groupe de danse. Pour sa sortie mercredi sur les écrans français, les distributeurs ont choisi une affiche où l’on voit les quatre héroïnes sautant dans la rue, vêtues de tenues de femmes, soutien-gorge par-dessus le tee-shirt.

Une « affiche inappropriée », admet Netflix

Changement d’ambiance pour la version de Netflix. Sur l’affiche choisie par le géant du streaming, les héroïnes portent des tenues sexy qui mettent en avant leurs formes et prennent des poses suggestives. De nombreux internautes ont condamné ce visuel racoleur, pour un film qui dénonce justement l’hypersexualisation des jeunes filles dans la société dès la préadolescence.

« Nous sommes profondément désolés pour le visuel inapproprié que nous avons utilisé », a indiqué Netflix sur son compte Twitter. « Ce n’était ni correct, ni représentatif de ce film français qui a gagné un prix au festival Sundance. Nous avons mis à jour ses images et sa description. » Le film sortira sur la plateforme de streaming le 9 septembre prochain.