Clermont-Ferrand: Un guide Michelin de 1900 adjugé à 26.500 euros, nouveau record mondial

RECORD Le dernier record remonte à 2015, avec une vente à 22.000 euros hors frais

B.D. avec AFP

— 

Illustration: Trois Guides Rouges datés de 1900 destinés aux enchères de la 4e convention des collectionneurs Michelin, les 18 et 19 juillet 2003 à Clermont-Ferrand.
Illustration: Trois Guides Rouges datés de 1900 destinés aux enchères de la 4e convention des collectionneurs Michelin, les 18 et 19 juillet 2003 à Clermont-Ferrand. — Thierry ZOCCOLAN / AFP

Un guide rouge Michelin datant de 1900 a été adjugé pour 26.500 euros lors d’une vente aux enchères d’objets rattachés à la marque française de pneumatiques, battant le record mondial établi pour un tel ouvrage, ont annoncé ce samedi les organisateurs.

Vendredi après-midi, à l’Hôtel des ventes de Clermont-Ferrand, le guide a été adjugé pour 26.500 euros hors frais à un chef étoilé français, soit 33.549 euros payés par l’acheteur. Le dernier record remonte à 2015, avec une vente à 22.000 euros hors frais.

« Attachement des collectionneurs »

Bernard Vassy, commissaire-priseur cité dans un communiqué, a souligné « l’attachement des collectionneurs » et en particulier des chefs étoilés à la marque « Guide Rouge Michelin », avec un millésime dont la valeur « a pratiquement été multipliée par cinq » en vingt ans.

En 1900, le petit livret rouge avait été diffusé gratuitement à quelque 35.000 exemplaires par la marque au Bibendum avec l’objectif « d’inciter et de faciliter les voyages automobiles de ville à ville », a expliqué à l’AFP Pierre Gabriel Gonzalez, organisateur de la Convention internationale des collectionneurs Michelin. Le guide donnait ainsi « les coordonnées dans chaque ville par ordre alphabétique de l’hôtel, du forgeron qui s’était initié à la réparation des voitures, de l’épicier qui vendait les bidons d’essence… ».

Le guide est devenu payant en 1920, année où Michelin a retiré la publicité de ses pages et commencé à recommander des restaurants. Aujourd’hui, « les chefs de cuisine exposent souvent dans l’entrée de leurs restaurants les guides dans lesquels ils sont cités » et « petit à petit, un certain nombre d’entre eux se sont pris au jeu d’avoir la collection complète », a détaillé Gabriel Gonzalez. En 2000, l’un des premiers guides 1900 mis aux enchères avait été vendu au chef étoilé Pierre Troisgros.