Le chanteur Dominic Sonic est mort à l’âge de 56 ans

DISPARITION La figure de la scène rock des années 80 qui avait côtoyé Etienne Daho est mort des suites d'une longue maladie

C.A. avec AFP

— 

Dernière photo postée le 1er juillet du chanteur Dominic Sonic.
Dernière photo postée le 1er juillet du chanteur Dominic Sonic. — Facebook Dominic Sonic

Le chanteur et musicien de rock Dominic Sonic, figure de la scène rock rennaise des années 1980, est décédé jeudi à Pantin à l’âge de 56 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de son tourneur. Né à Dinan (Côtes-d'Armor) en 1964, l’artiste, qui partageait la scène rock rennaise avec Etienne Daho ou Marquis de Sade, venait d’enregistrer ces derniers mois un album qui va paraître très prochainement.

Sur sa page Facebook​, sur une photo postée le 1er juillet, le musicien apparaît assis, guitare à la main, dans ce qui semble un studio d’enregistrement, au-dessus de ce commentaire en date du 27 juin où l’on peut lire notamment : « 10 morceaux en trois jours ». Il y annonçait également « un deuxième album en cours de finition ».

En 2011, lors d’une soirée mémorable à Rennes, Dominic Sonic avait reformé pour un soir sa formation d’origine, les Kalashnikov, un groupe punk avec lequel il avait tourné pendant plusieurs années à sa sortie du lycée. Les Kalashnikov avaient occupé ce soir-là la scène avec d’autres groupes punk rennais de l’époque, tels Frakture, Trotskids, P38 ou Wart. L’an dernier, c’est Philippe Pascal (chanteur des Marquis de Sade) qui s’était éteint.

En près de 40 ans de carrière, Dominic Sonic a publié six albums, du fameux Cold Tears en 1989, à Vanités#6 en 2015, ainsi qu’une dizaine de Singles et d’EPs. En plus de multiples concerts, l’artiste disparu s’était produit dans de nombreux festivals, notamment les Trans Musicales et les Francofolies de La Rochelle.