Comédie-Française : Un acteur accusé de violences physiques

VIOLENCES Marie Coquille-Chambel, qui anime une chaîne YouTube sur le théâtre, a affirmé lundi avoir porté plainte après avoir été frappée violemment à trois reprises par un acteur de la Comédie-Française

A.L. avec AFP

— 

La Comédie-Française le 5 mai 2020.
La Comédie-Française le 5 mai 2020. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un acteur de la Comédie-Française, dont l’identité n’a pas été divulguée, est accusé de violences physiques par une Youtubeuse spécialisée dans le théâtre,

Sur sa page Facebook et dans une série de tweets, Marie Coquille-Chambel, qui anime une chaîne YouTube sur le théâtre, Plain Chant, a affirmé lundi avoir porté plainte après avoir été frappée violemment à trois reprises par cet acteur qu’elle n’identifie pas, qui selon elle l’a menacée également de mort.

« Il a tenté de m’étrangler »

« J’ai été frappée le 6 mars, le 26 mars et le 2 mai. Coups de poing au visage, dans les côtes, dans le dos quand j’étais à terre, coups de livres, de chaussures. Il m’a tirée par les cheveux dans tout son appartement. Il m’a jetée au sol. Il a tenté de m’étrangler et a laissé des marques sur mon cou. J’ai des enregistrements audio où il me menace de mort », a indiqué la Youtubeuse qui a publié de photos d’elle montrant des bleus sur ses genoux et une blessure aux lèvres.

Elle a précisé avoir porté plainte pour « violences habituelles sur une personne vulnérable n’ayant pas entraîné d’incapacité supérieure à huit jours », précisant qu’elle retournait mardi au commissariat car sa plainte n’a pas été reçue « en entier ». « Je crois que l’omerta n’est plus possible dans le théâtre et je refuse qu’une autre puisse subir de telles violences de la part d’un homme, qu’importe son influence et sa notoriété », a indiqué Mme Coquille-Chambel.

Condamnation de l’institution

« La Comédie-Française est profondément choquée à la découverte des faits de violence insupportables attribués à l’un de ses salariés. Elle les condamne avec la plus grande fermeté et prendra toutes les mesures qui s’imposent », indique la Comédie Française dans un tweet.

La Youtubeuse a également indiqué que l’acteur a cherché à « contacter (sa) famille et (ses) amis pour se dédouaner et me diffamer ». « Je sais qu’il a une réputation de mec dangereux donc s’il y a d’autres victimes, d’autres témoignages pour que ma parole soit entendue, s’il vous plaît, contactez-moi », a-t-elle plaidé.

Harcèlement sur les réseaux sociaux

Son avocate, Agnès Tricoire, a dénoncé dans les jours qui ont suivi via les réseaux sociaux de la Youtubeuse le « harcèlement » subi par Marie Coquille-Chambel, « exigeant qu’elle révèle le nom de l’auteur de ces violences ».

« Les auteurs de commentaires haineux à son encontre seront poursuivis, comme le seront ceux qui croient possible, souvent courageusement abrités (croient-ils) derrière l’anonymat, de faire l’apologie de la violence faite aux femmes », ajoute l’avocate.