« OUT : l’émission » dénonce le « racisme médiatique » et les effets du coronavirus sur l’homophobie

ENGAGEE L’émission organisée par l’Association des journalistes lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes (AJL) sera diffusée le 30 juin prochain

A.L.
— 
Capture écran du logo de l'émission.
Capture écran du logo de l'émission. — Capture/ AJL

C’est un plateau qui promet de beaux débats. Le 30 juin prochain, l’Association des journalistes lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes (AJL), organisatrice des OUT d'or, retransmettra sur ses réseaux une émission nommée Out : l’émission, consacrée au traitement médiatique de la crise du coronavirus  et aux violences policières, notamment.

Parmi les invités et invitées, on compte la journaliste et historienne Elisabeth Lebovici, les journalistes indépendantes Sihame Assbague et Nassira El Moaddem, la youtubeuse Sandrine Ngatchou ou encore la musicienne Léonie Pernet.

Racisme systémique

Quatre-vingt-dix minutes « dédiées aux mouvements sociaux actuels » et présentées par Marie Labory, journaliste et présentatrice d’Arte Journal.

« Les conversation actuelles autour du racisme systémique ont rendu un peu plus audibles les voix des journalistes issu·e·s des minorités. Qu’ils et elles soient racisé·e·s et/ou LGBTI, ce sont aussi ces voix que nous souhaitons faire entendre dans OUT : l’émission, explique le communiqué de l’association.

 

20 secondes de contexte

Des journalistes de la rédaction de 20 Minutes sont membres de l'AJL.