Eurovision 2021: L’organisation a déjà fixé la date de la finale du concours qui reviendra « plus fort que jamais »

MUSIQUE Eurovision 2021: L’organisation a fixé la date de la finale et promet que le concours reviendra « plus fort que jamais »

F.R.

— 

Le logo de l'Eurovision projeté sur un écran lors de la sélection nationale ukrainienne, en février 2020.
Le logo de l'Eurovision projeté sur un écran lors de la sélection nationale ukrainienne, en février 2020. — Pavlo Gonchar / SOPA Images/Sipa/SIPA

Rotterdam (Pays-Bas) n’avait pu accueillir l’Eurovision 2020 en mai dernier. L'événement avait été annulé en raison de la pandémie de Covid-19. La ville portuaire aux 625.000 habitants a cependant été reconduite pour l’organisation de l’édition suivante. Ce lundi, l’Union européenne de radiotélévision (UER) a officialisé les dates du concours. Les demi-finales se tiendront les 18 et 20 mai et la finale – pour laquelle la France est qualifiée d’office – le samedi 22 mai 2021.

La compétition se déroulera précisément à la Ahoy Rotterdam, une salle d’une capacité de 16.400 place qui, en mai dernier, avait été dotée de 88 lits pour soulager la charge des hôpitaux néerlandais sur le front du coronavirus.

Le 16 mai 2020, la Ahoy Arena de Rotterdam s'apprête à accueillir des malades du Covid-19.
Le 16 mai 2020, la Ahoy Arena de Rotterdam s'apprête à accueillir des malades du Covid-19. - Koen Van WEEL / ANP / AFP

Dans un communiqué, les organisateurs avancent que l’évolution de la situation concernant le Covid-19 aura clairement une influence sur le travail de mise en place de l’événement au cours des prochains mois. L’UER, les chaînes néerlandaises NPO, NOS et AVROTROS, ainsi que la Mairie de Rotterdam envisageraient différents scénarios.

« Aller de l’avant »

« Aujourd’hui plus que jamais, il est important qu’en tant que diffuseur public, nous assurions la continuité de la tradition de l’Eurovision, a déclaré Shula Rijxman, présidente de NPO. Nous ferons tout notre possible pour organiser un concours très spécial. »

« Nous sommes heureux d’aller de l’avant. Il est primordial que l’Eurovision fasse son retour l’an prochain, estime Martin Österdahl, le directeur exécutif de l’événement, cité dans le communiqué. Je crois fermement que toutes les personnes impliquées dans l’Eurovision feront face, unies, aux défis et changements nécessaires pour que le concours revienne plus fort que jamais et pour assurer sa pérennité pour les décennies à venir. »

Au moins dix-huit artistes reconduits

Les organisateurs envisagent de conserver pour 2021 différents éléments envisagés pour l'édition 2020, tels que le logo, l'identité graphique et la scène créée par Florian Wieder.

La scène envisagée pour l'Eurovision 2020.
La scène envisagée pour l'Eurovision 2020. - NPO/AVROTROS/NOS

Les artistes qui auraient dû participer à l’Eurovision 2020 pourront participer à l’édition 2021, mais avec de nouvelles chansons. Pour l’heure, sur les 41 pays censés être en lice cette année, dix-huit ont officialisé la reconduction de leurs artistes. Parmi eux, la Belgique et la Suisse, qui seront respectivement représentées par Hooverphonic, et Gjon’s Tears. Une poignée d’autres pays, dont la Suède, la Norvège, l’Estonie et Chypre, ont annoncé leur intention de désigner de nouveaux candidats.

La délégation française n’a pas encore décidé du sort de Tom Leeb. Le chanteur, qui aurait dû défendre les chances tricolores avec Mon Alliée, a fait savoir le mois dernier qu’il « aimerait beaucoup » à nouveau représenter la France en 2021.