Une lettre écrite par Van Gogh et Paul Gauguin vendue aux enchères

VENTE La valeur de cette lettre adressée à Emile Bernard, ami des deux peintres, est estimée entre 180.000 et 250.000 euros

20 Minutes avec agence

— 

Autoportrait de Van Gogh lors de l'exposition «Van Gogh Alive The Experience», à Mexico, le 18 février 2020.
Autoportrait de Van Gogh lors de l'exposition «Van Gogh Alive The Experience», à Mexico, le 18 février 2020. — Carlos Tischler/SIPA

Une lettre co-écrite par Paul Gauguin et Vincent Van Gogh en novembre 1888 sera vendue aux enchères par la maison Drouot à Paris le 16 juin prochain. Le courrier rédigé à la plume par les deux artistes sur des feuilles à petits carreaux est adressé au peintre Emile Bernard, un ami commun. Le site des collections Aristophil évalue la valeur de l’objet entre 180.000 et 250.000 euros.

La missive de quatre pages, écrite à Arles (Bouches-du-Rhône), commence par le récit que fait Vincent Van Gogh à son « cher copain Bernard » du quotidien des deux amis. L’artiste hollandais parle de leurs séances de peinture, de leurs échanges au sujet de l'art ou de leurs visites dans des maisons closes. Il décrit Paul Gauguin comme « un être vierge à instincts de fauve » chez qui « le sang et le sexe prévalent sur l’ambition », et il exprime son admiration pour lui. « N’écoutez pas Vincent, il a comme vous savez l’admiration facile », écrit ensuite Gauguin.

Une correspondance de 900 lettres

« Malgré sa fragilité, cette lettre est exceptionnelle de par la réunion extraordinaire des deux immenses peintres mais aussi par la lucidité et la certitude que leur peinture va révolutionner l’art des générations futures », analysent les spécialistes de la Société de ventes aux enchères Paris Drouot dans la description du lot.

CNN explique que les historiens de l’art se sont beaucoup appuyés sur les lettres écrites par Vincent Van Gogh ou reçues par ce dernier pour tenter de mieux comprendre sa psychologie et sa personnalité. Environ 900 de ses courriers subsistent aujourd’hui.