Sentiments, environnement… « Je m’adresse à ma génération », confie Carla qui sort son premier album

MUSIQUE A seulement 14 ans, après « The Voice kids » et le concours de l'Eurovision junior, Carla Lazzari publie L'autre moi

Propos recueillis par Fabien Binacchi

— 

La chanteuse de 14 ans habite dans les Alpes-Maritimes
La chanteuse de 14 ans habite dans les Alpes-Maritimes — Sylvie Bessou « Die Frau »
  • L’Azuréenne Carla Lazzari publie son premier album ce vendredi.
  • L’adolescente veut passer des messages à sa génération et notamment sur la protection de l’environnement.

Elle a déjà fait exploser les compteurs de vues avec le clip de Bim bam toi. Elle a aussi offert une cinquième place à la France au concours Eurovision de la chanson junior. A 14 ans, l’Azuréenne Carla Lazzari enchaîne déjà les performances.

Et la jeune chanteuse de Chateauneuf-Villevieille (Alpes-Maritimes), révélée par The voice kids, passe encore une vitesse. Ce vendredi, sort L’autre moi, son tout premier album.

L’Eurovision et maintenant un album, tout s’enchaîne très vite pour vous…

Oui, je n’en reviens toujours pas. On est entré en studio juste deux semaines après le concours en Pologne. Et on a pu finir les enregistrements à la mi-mars, juste avant le confinement. On a continué à le peaufiner à distance.

« L’autre moi » comporte treize titres… Comment s’est déroulé le choix de ces chansons ?

On a vraiment beaucoup travaillé pour que ça me ressemble. C’est du sur-mesure. Je voulais raconter ma vie d’adolescente. Il y a toutes les émotions. Bim bam toi était super léger. Avec L’autre moi, le deuxième single, je parle aussi de toutes les mises en garde que je reçois. Dans l’album, je parle également beaucoup d’amour, l’amour que j’aime partager avec tous mes proches. Mais aussi l’amour que je n’ai pas encore forcement vécu. Il y a aussi des chansons sur des choses qui me tiennent vraiment à cœur.

Comme « Planète à louer » ?

Oui. Je m’adresse à ma génération pour que, tous ensemble, on fasse en sorte que la planète aille mieux. Je me sens vraiment inspirée par Greta Thunberg. Elle a vraiment beaucoup de courage de se battre comme ça.

Comment votre vie a changé depuis toutes ces dernières expériences ?

On me reconnaît dans la rue, les gens viennent me voir. Au début, c’est surprenant. Mais le soutien des fans, c’est vraiment incroyable. Je me sens très chanceuse. A l’école aussi, c’est différent. Mais je garde bien les pieds sur terre. C’est ma devise d’ailleurs. Je sais que tout ça peut aussi s’arrêter.